• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rythmes scolaires : à Toulouse, la fin des mercredis “libérés”

Image d'archives. Rentrée scolaire / © MaxPPP
Image d'archives. Rentrée scolaire / © MaxPPP

La ville de Toulouse a choisi d'appliquer dès cette rentrée 2013, la réforme "Peillon" sur les rythmes scolaires. La ville était déjà sur 4,5 jours de classe, mais avec un certain nombre de mercredis dits "libérés". C'est terminé : les élèves auront désormais classe tous les mercredis matins.

Par Fabrice Valery

C'est un effet "à la marge" mais qui va tout de même changer quelque chose dans l'emploi du temps des enfants en maternelle et primaire à Toulouse, dans celui des enseignants et des parents : à partir de cette rentrée 2013, les mercredis dits "libérés" qui permettaient aux enseignants de se "concerter" et imposaient aux parents de se "débrouiller" pour garder leurs bambins, disparaissent.

Les écoles de la Ville de Toulouse étaient déjà au rythme de 4,5 jours (ou 9 demi-journées) depuis une dérogation obtenue en septembre 2008. La réforme Peillon, du nom du ministre de l'Education Nationale, qui impose aux communes de passer à ce rythme au plus tard à la rentrée 2014, semblait donc ne rien changer dans la principale ville de la région, qui compte 201 écoles maternelles ou primaires et 31.000 enfants scolarisés. 

Pour "libérer" certains mercredis (en moyenne environ un par mois), les journées de classe étaient donc rallongées : un quart d'heure par ici, dix minutes par là. Tout cela est désormais terminé ; les horaires de classe seront les mêmes chaque semaine sur le modèle suivant :

Le lundi, mardi, jeudi, vendredi : 
  • 7h30-8h30 : possibilité de laisser l'enfant au Centre de Loisirs Attaché à l'Ecole (CLAE)
  • 8h30-11h30 : enseignements scolaires
  • 11h30-13h45 : restauration et CLAE
  • 13h45-16h : enseignements scolaires
  • 16h-18h30 : possibilité de CLAE.
Et TOUS les mercredis : 
  • 7h30-8h30 : possibilité de laisser l'enfant au Centre de Loisirs Attaché à l'Ecole (CLAE)
  • 8h30-11h30 : enseignements scolaires
  • 11h30-13h45 : restauration et CLAE
  • Aprés-midi : centre de loisirs ou garderie municipale
Si ce mini-effet de la réforme réjouit une majorité de parents d'élèves toulousains qui n'auront plus à trouver un moyen de garde de leur progéniture plusieurs mercredi matins dans l'année, elle est en revanche critiquée par certains enseignants qui estiment qu'ils n'auront plus le temps disponible pour "la concertation" de l'équipe pédagogique. 

Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus