SANTÉ. "Détecter tôt donne les meilleures chances de le soigner" : accompagnement des malades et traitements de plus en plus innovants contre le cancer

Traitement innovant contre le cancer ou prévention, l'Oncopole de Toulouse accueille 14 000 patients par an. Prise en charge du patient, traitements innovants ou prévention Lilian Baric, livre son témoignage de directeur des soins de l'établissement.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

En 2018, l'établissement de soin accueillait 10 000 patients par an. Aujourd'hui il en reçoit 14 000. Entre recherche, soins et sensibilisation, l'Oncopôle de Toulouse fait face à l'augmentation du nombre de cancer dans la population. Il reçoit également de plus en plus de patients issus des déserts médicaux.

La sensibilisation

Il y a de plus en plus de cancers dans notre société. En cause, notre environnement et le vieillissement général de la population.

La détection rapide des cancers est l'un des moyens les plus efficaces pour arriver à la guérison : "plus l'on détecte tôt le cancer plus on a de chance de le soigner, explique Lilian Baric, directeur des soins de l'Oncopole. Cette année nous avons lancé une campagne de sensibilisation sur les cancers ORL, sur les réseaux, à la télévision et auprès des médecins généralistes. Ce sont des cancers très simple à détecter et qui se soigne bien mieux bien s’ils sont détectés à temps."

Les soins

Depuis une vingtaine d'années, les soins du patient ont évolué, on traite plus exclusivement le cancer mais aussi le bien-être général du patient.

Avant on donnait juste des médicaments, un traitement, aujourd'hui on accompagne avec des activités physiques, un nutritionniste, un sophrologue et même une esthéticienne

Lilian Baric, directeur des soins de l'Oncopole

" L'Oncopole de Toulouse a été précurseur dans ce domaine. Le constat était simple, on lutte mieux contre le cancer avec un bon accompagnement. Les médicaments se sont aussi améliorés et le patient vit aujourd'hui plus longtemps avec un traitement. Il faut donc d'autant plus accompagner ses traitements longs."

La recherche

Avec un accès direct au centre de recherche, adjoint à l'Oncopole, les patients ont un accès facilité aux nouveaux traitements."Le centre de recherche est en accès direct avec les soins, les patients ont accès aux thérapies innovantes. C'est un vrai plus pour eux. Côté recherche, nous travaillons beaucoup sur le vaccin contre le cancer. Le directeur de l'établissement, le Pr Jean-Pierre Delord en fait une priorité. Nous sommes aussi innovants sur l'immunothérapie, c’est-à-dire un traitement spécifique qui aura beaucoup moins d'effets négatifs sur le corps que la radiothérapie ou la chimiothérapie.