Soutien à Gaza. Sciences Po, Insa, Université Jean Jaurès : la mobilisation étudiante tente de gagner du terrain

Après l'intervention policière lors du rassemblement de soutien à la Palestine mardi 30 avril, les étudiants de Sciences Po Toulouse ont mis en place une autre action, ce lundi 6 mai 2024, pour revendiquer paix et cessez-le-feu à Gaza.

Lors d'une assemblée générale, vendredi 3 mai 2024, organisée à Sciences Po Toulouse, les étudiants ont choisi d'organiser une nouvelle journée de soutien à la Palestine et aux habitants de Gaza. Plus question de rassemblement comme celui qui s'est terminé par une évacuation à coups de matraque vendredi 30 avril, mais un "dress code" pour afficher ses convictions, sans perturber le déroulement des examens.

Habits et accessoires aux couleurs de la Palestine

"Ce lundi 5 mai, nous vous encourageons à venir soutenir fièrement nos revendications pour la paix et un cessez-le-feu en arborant ensemble les couleurs symboles de la vie d’un peuple, en ces heures sombres de morts et de désolation", pouvait-on lire dans un message publié sur le compte Instagram du syndicat étudiant, le Souffle, à Sciences Po Toulouse. Rouge, vert, noir ou blanc : l'idée était d'adopter un "dress code" aux couleurs de la Palestine. Drapeaux, stickers et keffieh étaient également les bienvenus.

La mobilisation se veut pacifique. "L'occasion d’exprimer notre solidarité avec le peuple palestinien aux côtés des autres étudiant.e.s." À 11h, ce lundi 6 mai, une cinquantaine d'étudiants ont ainsi pris la pose dans la cour de l'université Toulouse Capitole, devant les murs de Sciences Po Toulouse.

Rassemblement au Mirail mardi

Sciences Po n'est pas la seule école où des démonstrations de soutien palestinien sont organisées. Des élèves ingénieurs de l'Insa se sont ainsi réunis en assemblée générale, le 2 mai dernier, afin de "dénoncer le génocide en cours", mais aussi "les partenariats de l'école avec des entreprises complices", comme Thalès qui construit des drones utilisés par Israël, rapporte le collectif Palestine vaincra.

"Invasion imminente de Rafah : étudiants et personnels du Mirail se mobilisent", annonce le collectif étudiant Le Poing levé Toulouse.

Un rassemblement est annoncé pour ce mardi 7 mai, à 13h, devant l'Arche de l'université Toulouse-Le Mirail. Plusieurs organisations de la jeunesse ont appelé ce lundi à poursuivre les mobilisations sur les campus universitaires et dans les lycées. "Nous appelons à organiser partout en France des rassemblements, manifestations et occupations" écrivent ces organisations.

"Gaza : notre silence n'est plus possible", c'est le titre d'une tribune des personnels mobilisés de l'université Toulouse Jean Jaurès, relayée par le député LFI de Haute-Garonne, Christophe Bex.

"Il est urgent de nous mobiliser, nous aussi", peut-on lire dans ce texte de la communauté universitaire du Mirail. Ces personnels mobilisés réclament notamment une reconnaissance institutionnelle de ce que "subissent les Palestiniens à Gaza". Ils demandent également à ce que toutes relations avec les universités israéliennes soient rompues.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité