Spectacle : Festik, la billetterie en ligne toulousaine s'engage pour le billet solidaire

Pour soutenir le milieu artistique et culturel, Festik, la billetterie en ligne toulousaine, vous propose de renoncer volontairement au remboursement de votre billet. Son montant sera transformé en don au profit de l'organisateur.

Annulation des concerts et des festivals
Annulation des concerts et des festivals © Festik
"Nous offrons la possibilité à ceux qui le souhaitent, de renoncer volontairement au remboursement de leur billet, pour ainsi soutenir le milieu artistique et culturel. Le montant du billet sera alors transformé en don au profit de l'organisateur", voilà ce que propose Festik, la billetterie en ligne toulousaine.

La crise va durer encore un certain temps dans le monde du spectacle. Pour aider durant cette période difficile, Festik, propose des remboursements mais aussi la possibilité de renoncer à ce remboursement pour faire un don au profit des organisateurs de concerts et autres festivals.
 
"Avec toutes les annulations de spectacles et de festivals, déjà prononcées, ou à venir, l’enjeu est de taille pour un prestataire de billetterie comme nous", indique Etienne Kemlin, fondateur et président de Festik.

Le public doit pouvoir être remboursé des billets achetés en ligne, dans les meilleurs délais. Cependant, de nombreux spectateurs ont exprimé le souhait de renoncer au remboursement de leurs billets.


"Nous avons développé une solution qui permette au spectateur d’acter son soutien en renonçant au remboursement de son billet pour que cela devienne un don au bénéfice de l'organisation", souligne Etienne Kemlin.


8 000 billets remboursés

La principale rémunération de Festik est "la commission ajoutée au prix du billet, entre 40 centimes et 1 euro. La procédure mise en place propose également au spectateur de renoncer au remboursement de ces frais de réservation", en soutien à la billetterie toulousaine.

Nous avons remboursé plus de 8 000 billets. Mais pour le billet solidaire, on est plutôt sur une moyenne de 8% des spectateurs qui renoncent à leur remboursement, précise le président de Festik.


2640 festivals musicaux annulés

Selon une étude de plusieurs universitaires et chercheurs mené par Emmanuel Négrier (directeur de recherche au CEPEL- CNRS Université de Montpellier) et Aurélien Djakouane, (maître de conférences en sociologie, Université Paris Nanterre), l'annulation des festivals de musique en France à cause de la crise sanitaire du coronavirus pourrait coûter plusieurs milliards d'euros.

Les 2 640 festivals musicaux annulés d'avril à août 2020 représenterait des pertes entre 1,75 milliards d'euros et 3,8 milliards d’euros.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
spectacle vivant culture concerts musique théâtre déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter