Stars de TikTok et du beatbox, les Toulousains Berywam décrochent l'Olympia

Pas d'instrument mais uniquement des sons faits avec la bouche, les champions du monde de beatbox se nomment Berywan. Ces 4 Toulousains ont conquis les réseaux sociaux. Leur premier album sortira en avril. En attendant, place à l'Olympia le 11 février.

Les 15 millions de followers sur les réseaux, leurs performances dans le monde entier, leur premier disque, l'Olympia, rien ne peut entamer la bonne humeur et la convivialité des Berywam. Rencontre avec "des gens normaux", accessibles, qui se sont fait une grande place dans la communauté beatbox. 

Du beatbox à l'Olympia

Nous les avons rencontrés sur scène, à l'Aria de Cornebarrieu en banlieue de Toulouse, en pleine préparation. "Quand on fait un Olympia, on n’en fait pas tous les jours quoi, donc c’est bien de le faire bien et de prendre le temps. Notre premier concert à Paris c'était à la Boule Noire, la même rue que l'Olympia", confie Fabien Di Napoli, alias Beatness. 

Travailleurs comme toujours mais décontractés comme jamais. Pas de pression, juste l'envie de bien faire. "C'est légendaire pour nous de faire l'Olympia avec du beatbox, déclare Wawad. On est vraiment fiers." On veut que ce soit particulièrement bien, renchérit Rythmind (Loïc Barcourt). C'est pour ça que nous sommes ici en répétition. On veut vraiment faire quelque chose de spécial."

Pas de pression. Lorsqu'on a chanté devant près de 20 millions de téléspectateurs lors de l'émission "America's Got Talent", fait les premières partie au Stadium de Toulouse de Big Flo et Oli, ce n'est pas l'Olympia qui va vous faire trembler.

L'ascension fulgurante de 4 copains

Ils se sont d'abord défié dans des battles, puis les 4 beatboxers (Wawad, Beatness, Beasty et Rythmind) ont décidé de suivre la même voie en 2015.

Rapidement, ils deviennent champions de France de beatbox en 2016. Deux ans plus tard, ils sont sur le toit du monde. Chacun sa particularité : trompettes, claves (percussions buccales) et voix aigue pour Wawad, la rythmique pour Rythmind, le sub et les basses pour Beatness et le chant pour Loïc Palmiste alias Beasty. Juste avant, Loïc a été bassiste dans plusieurs formations. Ses compagnons ont aussi pratiqué d'autres instruments mais désormais, tout se fait avec la bouche.

Dans un premier temps, ils se font connaître avec des reprises de tubes souvent partagées sur les réseaux par les interprètes initiaux comme Shakira. Leur art se parfait, les prouesses vocales s'accumulent, les victoires s’enchainent. Is arrivent en demi-finale d’America’s Got Talent, plébiscités  par 166 millions de vues sur Youtube. Ils sont finalistes de "La France a un incroyable talent" et des versions italienne et arabe.

Artistes français numéro 1 sur TikTok

Pendant le confinement, ils tuent le temps et font vivre leur créativité sur les réseaux sociaux. Tous les jours des performances, des défis relevés. Toute audience cumulée, ils sont suivis par plus de 16 millions de personnes dans le monde. Aujourd'hui, le groupe est n°1 des artistes français sur TikTok.  

Une ascension continue et fulgurante qui ne les change pas : "On est restés assez naturels entre nous, on est des potes, vraiment, on n’est pas là que pour la musique. C’est un kiff en fait, on vit un rêve tous les jours, on le sait et on en profite ; et on travaille dur pour que ça continue".  La sagesse sincère de Walid Baali, alias Wawad confirmée par tout le groupe. 

Leur premier disque avec des invités prestigieux

Le travail, l'activité sur les réseaux, leur approche du domaine artistique, leur ont permis de se faire un nom. Après avoir "performé", ils sont devenus un groupe de musique à part entière, sauf qu'il n'y a pas d'instrument : "On n’essaie plus de reproduire des instruments, on est des instruments. On a nos propres sonorités, qu’aucun instrument ne peut reproduire", explique Rythmind.

L'Olympia du 11 février 2022 sera l'occasion de présenter leur tout premier album. Le groupe entretient le suspens mais plusieurs noms ont déjà fuité. On sait qu'il y aura les potes d'enfances de la ville rose Big Flo et Oli pour un titre. Le Jamaïcain Shaggy lui aussi a été séduit par une collaboration. On lui doit notamment un album superbe avec Sting.

Ce premier album qui contiendra une quinzaine de créations sortira en avril 2022. Le groupe promet des morceaux dansants, des choses plus pointues, des styles très différents. D'entrée, ils sont signés par une major (Polydor-Universal).

Le parcours artistique et personnel de ces fines bouches du beat-box laisse bouche bée. Il met aussi l'eau à la bouche pour découvrir la suite. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité