Top 14 : Toulouse cède sa première place en s'inclinant face à Lyon

Toulouse n'est plus leader du Top 14. Lyon s'est imposé aux dépens du Stade (31-23), le 20 février 2021 à Gerland en match clôture de la 17ème journée.

Les joueurs d'Hugo Mola trop approximatifs.
Les joueurs d'Hugo Mola trop approximatifs. © O.Chassignole/AFP

Toulouse a cédé sa place de leader du Top 14 ce samedi 20 février 2021. Après neuf matches sans défaite (huit victoires, un nul), Toulouse a donc concédé son premier revers en Top 14 depuis le 1er novembre et un déplacement au Stade Français.
Les Toulousains cèdent ainsi la première place au Racing et à La Rochelle, vainqueurs de Castres et du Stade Français. Ils sont désormais troisièmes, avec un point de retard sur les deux leaders.

"Trop d'approximations"

Clément Poitrenaud l'entraîneur des arrières de Toulouse : 

Nous avons souffert de trop d'approximations, notamment en première période. En deuxième période, ils nous ont mis vite par terre et contesté les ballons dans les rucks. Nous avons été efficaces dans ce secteur en première période, ce qui nous a permis de jouer comme on l'avait prévu. Ensuite, cela a été plus compliqué. Lyon est difficile à manoeuvrer. Cette équipe aurait pu gagner des matches à l'extérieur. Nous devons être plus rigoureux pour remporter ce genre de matchs à l'extérieur.

Deux équipes diminuées

Entre deux équipes diminuées par l'absence de nombreux joueurs, retenus en sélection ou blessés, le spectacle a tout de même été au rendez-vous. Le LOU a pu compter sur l'ailier Noa Nakaitaci. Après son triplé la semaine dernière contre le Racing, l'ailier a confirmé sa forme internationale avec un doublé (7e, 54e). Remplaçant au pied levé de Yohann Huget, resté à Toulouse, le jeune ailier Dimitri Delibes (21 ans) a de son côté fêté sa première titularisation
en Top 14 en signant un doublé en première période, pour permettre aux hommes d'Ugo Mola de rester au contact à la pause (17-23). 

Mais la jeunesse toulousaine, et les faiblesses en mêlée se sont montrées rédhibitoires pour espérer ramener un résultat positif.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade toulousain rugby sport top 14