Toulouse : ancien bras droit du président Sadran mais "bête noire" des supporters, Jean-François Soucasse quitte le TFC

Il a été pendant 16 ans le bras droit du président Olivier Sadran mais il était devenu la "bête noire" des supporters du TFC : Jean-François Soucasse quitte le Toulouse Football Club, 40 jours après son rachat par un fonds d'investissement américain. Une page se tourne chez les "violets".
Un très grand nombre de supporters rendaient le directeur exécutif du TFC responsable des mauvais résultats ces dernières saisons et de sa rupture avec eux.
Un très grand nombre de supporters rendaient le directeur exécutif du TFC responsable des mauvais résultats ces dernières saisons et de sa rupture avec eux. © MaxPPP
La nouvelle est tombée ce mercredi vers 17 H sous la forme d'un communiqué de presse : après 17 ans et 2 mois passés au sein des instances dirigeantes du TFC, jusqu'à en occuper le sommet de la pyramide, Jean-François Soucasse et le nouveau président Damien Comolli ont convenu de se séparer.
"L'homme de base" de l'ère Olivier Sadran n'est plus salarié du Toulouse Football Club.
C'est la fin d'une histoire commencée en tant que joueur au sein de l'effectif professionnel des "violets".
Né à Toulouse il y a juste 48 ans, milieu de terrain défensif du club au début des années 90, Jean-François Soucasse a été ensuite pendant 16 ans le bras droit du président Olivier Sadran à la tête du Toulouse Football Club.

De la formation à la Direction

Après en avoir dirigé le centre de formation en 2003-2004, il a été nommé directeur général adjoint, puis directeur exécutif en juillet 2008, avant d'endosser un rôle de véritable "Président délégué", quand Olivier Sadran a pris du recul avec la gestion du club, à partir de 2015.
Président du TFC depuis son rachat en 2001, Olivier Sadran a accordé sa confiance et son soutien à Jean-François Soucasse (à gauche sur la photo) à partir de 2004.
Président du TFC depuis son rachat en 2001, Olivier Sadran a accordé sa confiance et son soutien à Jean-François Soucasse (à gauche sur la photo) à partir de 2004. © MaxPPP
A ce poste il avait la responsabilité non seulement de la gestion du club du point de vue financier mais aussi sur le plan sportif, notamment dans la supervision de la cellule de recrutement.

Rupture avec les supporters

C'est d'ailleurs dans ce rôle à partir de la saison 2015, avec le début de la descente irrémédiable des "violets" vers les profondeurs du classement de Ligue 1, puis leur relégation en Ligue 2, qu'il est devenu progressivement "la bête noire" de plusieurs groupes de supporters du TFC, notamment parmi les plus "ultras".
Il a catalysé sur sa personne les déceptions provoquées par les recrutements "ratés", la valse des entraîneurs, et surtout l'absence quasi-totale de communication, que ce soit dans les médias comme avec les fans des "violets".

Plusieurs incidents

Le courant ne passait plus. Des supporters manifestaient régulièrement  leur colère au point même que des incidents se sont produits à plusieurs reprises, notamment avec les "Indians" le 6 mai 2018, au soir d'une défaite contre le Lille OSC ponctuée d'une charge des forces de l'ordre sur le parvis du Stadium.
Il y avait eu ensuite cette affaire de fumigènes dans les tribunes qui s'en était suivie d'un dépôt de plainte.
La rancune était tenace : elle s'est largement exprimée sur les réseaux sociaux depuis l'officialisation de son départ. Jean-François Soucasse quitte donc le Toulouse Football Club 40 jours après son rachat par le fonds d'investissement américain "RedBird Capital Partners", fondé et présidé par Gerry Cardinale.
Contacté par France 3 Occitanie Jean-François Soucasse indique : "il faut savoir partir et laisser la place à un nouveau projet et une nouvelle ambition portés par de nouvelles équipes".

Respectons les souhaitons leur bonne chance et espérons de tout coeur un retour du TFC en ligue 1 dans 10 mois.

Jean-François Soucasse, ancien directeur exécutif du TFC

Une transition en douceur

Pour marquer cette page qui se tourne chez les "violets", le nouveau président Damien Comolli s'est fendu d'une déclaration, dans laquelle il souligne le travail mené depuis le 16 juillet, date de la signature officielle de la vente, pour assurer la transition en douceur entre l'ancienne équipe et la nouvelle, ainsi que pour l'ensemble des personnels du club :  

Jean-François Soucasse a participé depuis plus de 15 ans à la construction et l’histoire du Club, et nous lui en sommes très reconnaissants. Je lui souhaite beaucoup de succès pour la suite de ses projets. Je tiens vivement à le remercier pour la qualité du travail qu’il a effectué pendant la période de transition au moment du rachat du club par Redbird Capital Partners

Damien Comolli, Président du TFC

Dès ses premières semaines à la tête du TFC, Damien Comolli a tenu à rencontrer les groupes de supporters des "violets" : ceux-ci ont apprécié le "nouveau ton" instauré dans les relations avec eux.
Le départ effectif de Jean-François Soucasse scelle un nouveau "pacte" qui va maintenant être soumis aux épreuves du temps et des résultats sur le terrain.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport ligue 1 ligue 2