Toulouse : des avocats lancent une action collective pour l'indemnisation des pertes d'exploitation

L'avocat toulousain Maître Lèguevaques et ses associés démarrent une nouvelle procédure collective. La plateforme MySMARTcab lance la bataille de l’indemnisation des pertes d’exploitation. Environ 1 million d'entreprises seraient concernées par des pertes d'exploitation dues au Covid-19.

© V Isore / MaxPPP

Une nouvelle bataille est lancée pour indemniser les pertes d'exploitation des entreprises. Initié par Me Lèguevaques, MySMARTcab démarre une nouvelle action collective. 20 000 entreprises dans la région Occitanie et environ 1 million en France seraient concernées par des pertes d'exploitation liées à la crise sanitaire du Covid-19.

"Seule l’union peut créer un rapport de force susceptible d’amener les compagnies d’assurance à une véritable négociation", souligne Me Christophe Lèguevaques, avocat au barreau de Paris et co-directeur de la plateforme MySMARTcab.

Fort de l’expérience acquise dans les dossiers Levothyrox, Linky, Uber Eats et récemment l’Hydroxychloroquine, l’équipe de MySMARTcab a décidé de lancer l’action rassureznous.fr, pour que les assureurs indemnisent les pertes liées à la crise sanitaire du Covid-19.

 

L’action collaborative s’adresse à plusieurs des catégories de lieux recevant du public : cafés-hôtels-restaurants, les structures événementielles (théâtres, cinémas, salles de réception), bibliothèques, musées, établissements sportifs couverts.

Elle concerne également toutes les entreprises qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative en application de la loi d’urgence sanitaire, et tous les professionnels qui ont été placés dans l’impossibilité d’exercer pleinement leur activité.

 

 

Les entreprises s'inscrivent sur la plateforme et remplissent un certain nombre d'information. L'inscription est de 90 euros à 400 euros HT selon le chiffre d'affaires de l'entreprise. Un audit sera effectué et pour chaque dossier, une lettre de mise en demeure sera adressée à l’assureur, explique Me Léguevaques.


En réunissant plusieurs milliers de demandeurs, MySMARTcab sera prêt pour mener une négociation collective et aboutir à une transaction. Négociation qui doit être conclue au plus tard le 30 août 2020.

"On est plus fort ensemble que tout seul, l'union fait la force", insiste l'avocat et précise :

On veut limiter les contentieux. Nous voulons dialoguer avec les compagnies d'assurances pour qu'il y est une prise en charge intelligente et raisonnable de ces pertes d'exploitation. Plus on sera nombreux et plus ce sera facile de discuter ! 

 

230 000 euros de pertes
 

Pour Mr Gerson, propriétaire de deux restaurant à Blagnac dans la zone aéroportuaire, la note est salée.
Avec un chiffre d'affaires de 600 000 euros pour son premier établissement et 300 000 euros pour le second, mr Gerson a perdu 230 000 euros durant les 3 mois de fermeture.

J'ai contacté mon assurance et elle m'a confirmé un virement de 500 euros et de 280 euros pour mes deux restaurants. C'est un geste solidaire m'a t-elle précisé !
C'est assez consternant et dramatique mais c'est la réalité.

 

Grâce à cette action collective nationale, nombre d'entreprises pourraient être entendues et indemnisées.

 

Un collectif au service des consommateurs et citoyens

 

Riche de son expérience dans l'action collective, la plateforme a déjà réunit plus de 19 000 participants. Notamment sur l'installation du compteur Linky, à la protection des victimes et le droit à la Chloroquine.

MySMARTCab.fr est la première plateforme sécurisée pour une action collective au service des consommateurs et des citoyens. Elle permet de regrouper un grand nombre de plaintes individuelles mais similaires. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société déconfinement