Toulouse : le bibliothécaire de l'université Jean-Jaurès condamné pour agressions sexuelles.

L'Université Toulouse Jean-Jaurès. Photo d'archives. / © Max PPP
L'Université Toulouse Jean-Jaurès. Photo d'archives. / © Max PPP

Le tribunal correctionnel de Toulouse a condamné lundi 9 septembre, l'ancien bibliothécaire de l'université Jean-Jaurès de Toulouse pour agressions sexuelles. Cet homme de 52 ans a déjà été suspendu et puis révoqué par l'université en début d'année. 

Par Amélie Poisson

L'affaire avait fait du bruit dans le milieu universitaire de Toulouse. En juillet 2018, la commission de discipline de l'université Jean-Jaurès avait décidé de suspendre et puis de révoquer le bibliothécaire. Deux femmes l'accusaient de gestes déplacés et l'une a déposé une main courante. Mains sur la poitrine, photos volées, regards insistants, détention d'images pornographiques sur son ordinateur, le parquet avait décidé de le renvoyer devant le tribunal correctionnel.

L'audience a eu lieu lundi à Toulouse.

«Heureusement il est timide sinon jusqu'où serait-il allé ? Combien de victimes seraient présentes sur le banc ?» s'est interrogé le procureur de la République Francis Boyer.

Son avocat a plaidé la maladie :

"c'est quelqu'un qui a des problèmes pour créer des relations sentimentales, des contacts sociaux. Il a vécu une grosse rupture. C'est quelqu'un d'isolé. Il a un comportement inadapté, c'est clair mais il fait l'objet d'un suivi psychologique depuis plusieurs années. Il a besoin de soins."

Cet homme agé de 52 ans a reconnu les faits. Les deux victimes ne se sont pas constituées parties civiles.
Il a été condamné à 18 mois de prison dont 9 mois avec sursis avec mise à l'épreuve et n'a pas été incarcéré.  

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus