• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : comment s'organise la manifestation des gilets jaunes de ce samedi 8 décembre

Manifestation des "gilets jaunes" le 1er décembre 2018 à Toulouse. / © Pascal PAVANI / AFP
Manifestation des "gilets jaunes" le 1er décembre 2018 à Toulouse. / © Pascal PAVANI / AFP

Les gilets jaunes prévoient de manifester samedi 8 décembre en même temps que les militants qui veulent défendre l'avenir de la planète. Le maire de Toulouse a demandé des renforts de gardes mobiles et CRS.

Par CR

Les gilets jaunes manifestent à Toulouse ce samedi 8 décembre. Ils souhaitent se joindre aux militants de la marche mondiale pour le climat.
 

Alerte climat


Après le succès des manifestations du 8 septembre et du 13 octobre dans de nombreuses villes de France, et notamment à Toulouse, des rassemblements sont prévus. Objectif : peser sur les négociations climatiques mondiales, la COP24, en cours.
 

La santé "au chevet" des gilets jaunes


En parallèle, le personnel hospitalier et médical a lancé un appel à manifester aux côtés des gilets jaunes. Après une première mobilisation le 19 novembre, les hospitaliers s'apprêtent à redescendre dans la rue avec les infirmières libérales.

Les revendications du personnel de santé rejoignent celles des gilets jaunes notamment sur les revenus faibles et l'impact du prix du carburant sur les budgets.

Renfort CRS demandé


Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a rencontré ce jeudi après-midi le préfet. Il lui a demandé un renfort de CRS ou de gendarmes mobiles afin que les policiers ne se retrouvent pas, comme samedi 1er décembre, seuls à gérer des violences urbaines inédites.

"Ce que je souhaite, c'est que le préfet dispose de davantage de moyens que samedi, que le maximum de commerces soient ouverts et qu'un maximum de familles viennent faire leurs courses de Noël"

a affirmé le maire à des journalistes ce jeudi en lançant un appel au calme.
 

D'autres corporations au rendez-vous


Une perspective souhaitable mais incertaine compte tenu des appels divers et variés à manifester... SUDRail a d'ailleurs lancé une invitation aux cheminots "à rejoindre en masse" le mouvement des gilets jaunes.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Etudiants étrangers à Montpellier : colère autour de la hausse des droits d'inscription

Les + Lus