Toulouse : de la Bretagne aux Pyrénées des polars verts pour ados mais pas seulement

Thierry Colombié, spécialiste du grand banditisme et de la criminalité organisée se lance dans le polar vert lancé par l'éditeur toulousain Milan. Visé : un public ado mais aussi les adultes. Le tout sur fond d'enquête contre la criminalité environnementale.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Klervi a 17 ans et habite en Bretagne. Elle est folle amoureuse de Lucas qui l'emmène flamber des billets de 500 euros au casino. D'où sort cet argent ? Du business familial : un trafic de civelles, des bébés anguilles, une espèce protégée qui se vend aussi cher que la cocaïne.

Le frère de Klervi, lui, est un farouche défenseur de l'environnement. Elle le découvre un jour inanimé sur une plage recouverte d'algue verte. Elle-même perd connaissance avant de se réveiller à l'hôpital. Les gendarmes vont ouvrir une enquête pour laquelle l'adolescente n'aura d'autre choix que d'être leur taupe.

La réalité dépasse la fiction

Thierry Colombié

Et voici le lecteur face à un "bureau des légendes" version ado et écologique. "Depuis 25 ans, j'ai mis un point d'honneur à ne rien inventer. ici tout est plausible. que ce soit du côté des policiers ou des trafiquants, la réalité dépasse la fiction" explique l'auteur.

Au départ Thierry Colombié était partie sur le projet d'une série documentaire sur les mafias vertes, projet avorté par le Covid et le confinement. Au même moment, les éditions Milan cherchent à lancer des polars verts pour ados et le contacte. "Je m'étais longuement documenté auprès de l'Oclaesp, l'Office Central contre Les Atteintes à l'Environnement et à la Santé Publique" précise-t-il.

Pas que pour les jeunes adultes

Au-delà du filon commercial que constituent désormais les polars verts, l'auteur toulousain souhaite "sensibiliser à la criminalité environnementale". "Depuis 20 ans, je raconte le monde invisible, underground, en allant au plus près des réalités. J'ai pris beaucoup de risques, publié une quinzaine d'ouvrages sur la criminalité organisée. je donne à lire ce qu'on ne voit pas, ce qu'on ne sent pas, pour que le lecteur puisse mobiliser ses cinq sens. renaitre. respecter son environnement".

Le premier tome a très bien démarré au niveau des ventes. Et pour cause, il est aussi acheté et lu par des adultes. "Ils y apprennent des choses mais se renseignent aussi sur la vie des ados d'aujourd'hui" explique Thierry Colombié. 

Deux tomes en Bretagne, deux autres dans les Pyrénées

Les deux premiers volumes de Polar Vert se déroulent en Bretagne mais les deux prochains auront pour lieux d'enquête les Pyrénées. "On y parlera des forêts dans un premier temps. Elles sont au coeur de multiples braconnages des Isards aux gypaètes mais aussi de trafic d'espèces végétales comme la gentiane ou l'arnica".

Enfin le quatrième tome aura comme protagoniste central l'ours. "Il réunit tous les éléments de la dramaturgie" s'enthousiasme Thierry Colombié. "C'est étonnant qu'il n'y ait pas encore de film ou de roman dessus". Ce sera bientôt chose faite. L'auteur-enquêteur toulousain finalise le manuscrit.