Toulouse : l'école de ski nautique de Seysses tourne au ralenti malgré le deconfinement

C'est une école de ski nautique reconnue dans le monde entier. Basée à Seysses et créée par Vincent Soubiron il y a 26 ans, cette école de champions permet de faire du ski nautique ou du wakeboard tracté par des bateaux. Mais avec la crise sanitaire liée au coronavirus, les bateaux restent à quai.

Léa Miermont en séance d'entraînement à l'école de ski nautique de Seysses
Léa Miermont en séance d'entraînement à l'école de ski nautique de Seysses © V.Soubiron

Créée il y a 26 ans, l'école de ski nautique de Vincent Soubiron a remporté de franc succès au niveau international. Vincent Soubiron a consacré toute sa vie au ski nautique et ses skieurs ont ramené plus de 23 médailles mondiales, 160 médailles européennes et pratiquement 1 000 médailles nationales.

Il travaille avec une trentaine de nationalités différentes de sportifs de haut-niveau mais avec la crise sanitaire du Covid-19, les protégés de Vincent Soubiron n'ont pas pu se déplacer et chausser les skis.

80% de mes skieurs sont étrangers, donc avec la crise du coronavirus, aucun n'a pu venir. Encore maintenant, certains sont toujours bloqués chez eux et ne peuvent voyager. C’était vraiment compliqué, ça l’est encore maintenant.

Vincent Soubiron

Une école de champions

Malgré la mise en place du protocole sanitaire sur le site, les skieurs ne sont pas au rendez-vous.

En ce moment, je n'ai que deux skieurs. Des Hollandais, un père et sa fille, Bob et Sabrina Owel. L'équipe allemande junior des moins de 21 ans doit arriver ce jeudi.

Vincent Soubiron

 

Les 3 disciplines de ski nautique sont le slalom, le saut et les figures comme sur cette photo,  Aris Techouyeres réalise un flip demi vrille arrière.
Les 3 disciplines de ski nautique sont le slalom, le saut et les figures comme sur cette photo, Aris Techouyeres réalise un flip demi vrille arrière. © P.Cesinski

 

Au total, une vingtaine de skieur s'entraîne toute l'année avec Vincent Soubiron dont Ambre Franc (29 ans) et Sacha Descuns (28 ans) qui est devenu champion d’Europe en 2018.

Sacha est un pur produit de mon école, il a commencé à l'âge de 6 ans. Il a été champion d'Europe en 2018 et a toujours fait partie des meilleurs mondiaux dans toutes les catégories.

Vincent Soubiron

"Ambre a fini trois fois deuxième sur les trois derniers championnats d’Europe, ce qui montre sa régularité. Elle fait partie des 10 meilleures skieuses au monde de tous les temps", insiste Vincent Soubiron.

Ouvert depuis le 25 mai après le deconfinement, l'école de ski nautique tourne au ralenti. "En général, dans une journée classique, je fais entre 40 et 50 séances par jour alors qu’en ce moment, je suis à 25 séances sur un mois depuis la reprise", souligne Vincent Soubiron.

 

Cotoyer des champions

Il n’y a pas que les champions qui peuvent faire du ski nautique ou du Wakeboard au lac de Seysses.

Il y a des champions mais c’est ouvert à tout le monde. L’école est ouverte à tous les publics et pour tous les niveaux. On est sur le principe d’une école, on veut que les gens apprennent et progressent. Et puis, on peut être assis à côté d'un champion du Monde ou d'Europe.

Vincent Soubiron

 

Sacha Descuns avec Vincent Soubiron en discussion après une séance de ski nautique
Sacha Descuns avec Vincent Soubiron en discussion après une séance de ski nautique © X.De Groove

 

Un sport onéreux

Comme tous les sports mécaniques, les dépenses sont très élevées. Un bateau coûte environ 100 000 euros et consomme 200 litres d’essence par jour dans une saison normale. Ce sont les "deux budgets les plus importants, l’essence et le bateau". 

C'est un sport onéreux, on a une formule à 40 euros qui dure 15 minutes mais c’est très intensif. Pour vous donnez un exemple, Sacha et Ambre skient 2 séances de 10 minutes par jour. Le niveau d’intensité est vraiment élevé.

Vincent Soubiron

Tout l'été, les deux bateaux de l'école de ski de Vincent Soubiron sont à la disposition du grand public pour découvrir ce sport ou progesser dans les eaux du lac de Seysses.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport déconfinement société sports nautiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter