Toulouse : en grève pour les salaires, des ouvriers du BTP bloquent le chantier de l'université Jean Jaurès

Des employés du bâtiment et des travaux publics (BTP) en grève ce vendredi à l'appel de la CGT ont bloqué le chantier de rénovation de l'université Jean Jaurès dans le quartier du Mrail à Toulouse. 

© MaxPPP
Plusieurs dizaines de salariés du BTP ont bloqué ce vendredi le chantier de rénovation de l'université Jean-Jaurès au Mirail à Toulouse, à l'appel de la CGT Construction qui appelait à une journée de grève dans le BTP en Haute-Garonne. 

"L’agglomération toulousaine connait un boom démographique depuis 20 ans, indique le syndicat. Les choix politiques (métropolisation, fusion des régions, création de pôles de compétitivité, ouverture au tourisme et à l’investissement internationaux,…) vont accélérer ce phénomène. Il est donc demandé aux salariés de la Construction des efforts renouvelés et accentués : hausse de la productivité, précarité des contrats de travail, blocage des salaires, travail dissimulé, occultation des accidents du travail et des maladies professionnelles…"

Pour le syndicat les salariés ont subi depuis 2008 "la pression psychologique du patronat de la profession qui affichait une pseudo baisse de l’activité pour justifier cette politique anti-sociale. Cette dernière  s’est accompagnée de milliers de licenciements dans les petites entreprises mais aussi dans les grands groupes dominants". 

La CGT met en parallèle les perspectives de croissance du marché de la construction de logements sur le département (+ 8,1 % sur un an selon l'agence d'urbanisme et d'aménagement) et les embauches et la hausse de la masse salariale qui sont "loin de 8,1 %"


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter