Toulouse : le fléau des rodéos en deux roues

Des rodéos en scooter, en moto ou en quad, le phénomène devient selon la police toulousaine un véritable fléau. C'est peut être ce type de comportement qui est à l'origine de l'accident qui s'est produit mardi au lycée Raymond Naves dans lequel 2 jeunes filles ont été blessées.

© Thierry Villéger/France 3 Midi-Pyrénées
Deux jeunes filles ont été blessées mardi au lycée Raymond Naves à Toulouse, le jeune motard qui les a fauché s'est rendu à la police après avoir pris la fuite.
Cet habitant du quartier faisait des "rodéos" sur une moto tout terrain devant l'établissement scolaire, il s'est faufilé dans un portillon d'un mètre de large, à l'entrée duquel un assistant d'éducation filtrait les entrées", a expliqué Jacques Caillaut, l'Inspecteur d'académie. "Il est arrivé à fond", a-t-il ajouté, "il est rentré en pleine vitesse en passant par un portillon étroit, il y a bien intention de rentrer en forçant le passage", a-t-il estimé.

En revanche, selon une source policière, il aurait perdu le contrôle de la moto une fois dans le lycée, et n'aurait pas délibérément fauché deux lycéennes de 15 et 16 ans, blessées dans l'accident dont une grièvement.

Ces rodéos à moto sont devenus une habitude devant certains lycées, des jeunes en mal de sensations tentent visiblement "d'épater la galerie" en prenant des risques et en faisant courir des risques aux autres. Ils risquent une amende de 1500 euros mais ils sont souvent difficiles à intercepter.

Voir le reportage de Julie Valin et Thierry Villéger
durée de la vidéo: 01 min 50
Le phénomène des rodéos en moto devant les lycées








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers