Cet article date de plus de 4 ans

Toulouse : un motard fauche deux élèves dans l'enceinte du lycée Raymond Naves et prend la fuite

Deux jeunes lycéennes de 15 et 16 ans ont été fauchées par un motard qui a perdu le contrôle de son véhicule après avoir pénétré dans l'enceinte de l'établissement. Il a ensuite pris la fuite et s'est finalement rendu dans la soirée.

La moto a percuté les élèves dans l'enceinte du lycée
La moto a percuté les élèves dans l'enceinte du lycée © P. Lagorce / France 3
Deux lycéennes du lycée Raymond Naves à Toulouse, âgées de 15 et 16 ans, ont été fauchées par un conducteur de moto qui a pénétré dans l'enceinte de l'établissement, a perdu le contrôle de son véhicule avant de prendre la fuite, a-t-on appris de source policière. L'accident s'est produit vers 13h20 ce mardi 4 octobre.

Il force l'entrée à grande vitesse

Un motard a pénétré à grande vitesse dans l'enceinte du lycée en passant par le portillon réservé aux deux-roues. Il a alors effectué un "rodéo" puis a tapé une barrière de sécurité et perdu le contrôle de son engin qui est venu percuter un groupe de lycéens. Une jeune lycéenne souffre d'un traumatisme crânien sévère et l'autre a été blessée à la jambe. Elles ont été toutes les deux hospitalisées.
La moto a été évacuée par la police
La moto a été évacuée par la police © P. Lagorce / France 3

Le motard a pris la fuite puis s'est finalement rendu

L'homme, blessé lui-même à la jambe, a pris la fuite en abandonnant sa moto accidentée. De nombreux moyens de secours et de police se sont rendus sur place pour secourir les blessées et mettre la main sur le fuyard. 
Mais le motard a rapidement été identifié. Il ne s'agit pas d'un élève du lycée mais d'un homme d'une vingtaine d'années défavorablement connu des services de police. En fin de journée, un appel à témoins a été lancé pour trouver des témoins. Finalement dans la soirée, il s'est rendu au commissariat de police et a immédiatement été placé en garde à vue.

Dans l'après-midi un appel à témoins avait été lancé pour recueillir les témoignages et d'éventuelles vidéos de la scène.

Une cellule psychologique et des questions

L'inspecteur d'académie jacques Caillaud s'est rendu sur place et une cellule psychologique a été mise en place pour les lycéens. L'établissement a également bénéficié du renfort d'une équipe mobile de sécurité du rectorat.

A LIRE AUSSI :

Mais une question se pose après cet accident : comment un homme a-t-il pu rentrer dans l'enceinte de l'établissement avec son engin sans être inquiété alors que depuis la rentrée des mesures de sécurité renforcée sont censées avoir été mises en place dans tous les établissements scolaires ? Mais la sécurisation à 100 % des établissements est impossible.

EN VIDEO / le reportage de Pascale Lagorce et Jean-Pierre Duntze : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société