Toulouse : grève reconduite jusqu'au 10 octobre à l'université Paul-Sabatier

Les personnels administratifs, enseignants et étudiants en grève depuis le 26 septembre ont décidé de reconduire le mouvement, au moins jusqu'au lundi 10 octobre. Ils protestent contre le plan d'économies décidé par la faculté, plan qui entraînerait le gel de 200 postes. 

200 postes seraient gelés pour une économie de 16,5 millions d'euros au cours des deux prochains exercices.
200 postes seraient gelés pour une économie de 16,5 millions d'euros au cours des deux prochains exercices. © MaxPPP
L'assemblée générale de mercredi 5 octobre a abouti à une décision sans équivoque : les grévistes de l'université Paul-Sabatier à Toulouse reconduisent leur mouvement au moins jusqu'au lundi 10 octobre, date à laquelle une nouvelle AG sera organisée. 

En grève depuis le 26 septembre, les personnels administratifs, épaulés par des enseignants et des étudiants, dénoncent le plan d'économies décidé par la faculté pour les deux années à venir. 16,5 millions d'euros économisés, contre le gel de 200 postes.

Conséquence directe, l'IUT de Castres, qui dépend de Paul-Sabatier, est également en grève et a reçu le soutien de la municipalité. Une dizaine de poste dont 7 d'enseignants pourrait disparaître.
Une diminution de personnel qui entraînera, selon les syndicats, une réduction du nombre d'étudiants. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société