À Toulouse, les Jardins des castors de l'Hers favorisent l'échange et le lien social

Le jardin partagé des castors de l'Hers regroupe une centaine d'adhérents. / © France 3 Occitanie
Le jardin partagé des castors de l'Hers regroupe une centaine d'adhérents. / © France 3 Occitanie

Toulouse compte plusieurs jardins partagés. Celui des Jardins des castors de l'Hers, tout près de la rocade, est l'un des plus grands de l'agglomération. Il regroupe une centaine d'adhérents réunis autour d'une même passion : celle du jardinage.

Par A. L.

Dans le quartier de la cité de l'Hers à Toulouse, derrière la rocade, le Jardin des castors de l'Hers a été créé il y a plus de trois ans. Chaque jour, des dizaines de jardiniers amateurs s'y rencontrent et cultivent des légumes.

Autour de leurs plantations, les jardiniers échangent et créent du lien social. Le Jardin des castors de l'Hers regroupe plus de 140 adhérents.

L'échange au centre du jardin partagé

La plupart des adhérents de ce jardin partagé vivent en appartement. Ce lieu est alors le seul endroit où ils peuvent cultiver des légumes qu'ils prennent ensuite plaisir à cuisiner.
Du jardin partagé à la cuisine

Au Jardin des castors, les pesticides sont interdits. Ainsi, depuis sa création, la population d'insectes y a augmenté. La terre est devenue plus riche qu'elle ne l'était avant la création du jardin, tout en dégustant les produits cultivés.

Un jardin partagé en communion avec la nature

Chaque année, les adhérents et riverains du jardin se retrouvent lors de la fête annuelle. L'occasion pour les jardiniers amateurs de partager des astuces et de sensibiliser les visiteurs à la production locale.

Sensibilisation des visiteurs à la production locale et au jardinage

Sur le même sujet

Les + Lus