• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : deux lycées bloqués pour protester contre la réforme Parcoursup

Un blocage conséquent... / © Soleen Lagha France 3
Un blocage conséquent... / © Soleen Lagha France 3

Ce jeudi matin, des élèves du lycée Stéphane Hessel à Toulouse et du lycée des Arènes ont bloqué l'entrée de leur établissement. Ils protestent ainsi contre le système de voeux pour entrer dans l'enseignement supérieur, le système Parcoursup.

Par Michel Pech

Un blocage filtrant
Le lycée est bloqué depuis ce jeudi matin 8h. 
Une sorte de blocage filtrant puisque les élèves bloqueurs laissent entrer ceux qui viennent passer des examens dans l'établissement.
Vers midi, près de 70 lycéens, désirant bloquer d'autres lycées de la ville,  ont tenté un défilé dans la rue. Ils ont été rapidement refoulé par les forces de l'ordre et redirigés vers leur établissement. Le lycée des Arènes a également été bloqué dans le courant de la matinée
© Soleen Lagha
© Soleen Lagha
Parcoursup, "un système qui génère stress et attente"
Plus de la moitié des 810.000 jeunes inscrits sur la nouvelle plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup avaient reçu mercredi au moins une réponse positive à leurs voeux, mais l'autre moitié restait en attente d'une proposition, avec pas mal de stress à la clé.
Mercredi, 436.000 lycéens de Terminale ou étudiants en réorientation avaient reçu au moins un "oui" à leurs souhaits inscrits sur Parcoursup.
Cette nouvelle plateforme a succédé cette année à APB, critiquée en raison du tirage au sort qui départageait les candidats quand les postulants étaient plus nombreux que les places offertes.

Naufragés en liste d'attente
Quelque 350.000 candidats sont en revanche sur liste d'attente et doivent attendre que des places se libèrent. 
Ils restent cependant optimiste car "les réponses vont tomber au fil de l'eau".

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus