• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : la mâchoire d'un animal préhistorique découverte sur le chantier du métro, sous la station Jean-Jaurès

La mâchoire de cet animal préhistorique mesure près de 50 centimètres de long. / © Tisséo
La mâchoire de cet animal préhistorique mesure près de 50 centimètres de long. / © Tisséo

C'est sûrement la mâchoire d'un rhinocéros datant d'il y a 24 millions d'années qui a été découverte sous le métro toulousain. Le fossile a été trouvé par les ouvriers en charge des travaux du métro Jean-Jaurès à Toulouse, à 15 mètres sous terre. Une incroyable et rare trouvaille archéologique.

Par Karen Cassuto

D'après Françis Duranthon, conservateur du muséum d'histoire naturelle de Toulouse, il s'agit de la mâchoire d'un rhinocéros qui a vécu il y a 24 millions d'années. Ce fossile a été découvert par les ouvriers du chantier du métro toulousain, à 15 mètres sous la station Jean-Jaurès.
 

Ce vestige archéologique a été repéré dans la nuit de mardi à mercredi 7 août, pendant les travaux d'agrandissement et de modernisation de la ligne A du métro. Plus précisément, lors du chantier de terrassement pour la cage d'ascenseur, au niveau de l'hôtel Citiz.
 


Une découverte rare


Pour Françis Duranthon, cette trouvaille est peu commune et précieuse.
 

C'est important parce qu'il n'y a pas beaucoup de mâchoire complète à Toulouse. Ca nous dit aussi qu'il peut peut-être y avoir d'autres vestiges à côté. Il n'y a qu'une dizaine de fossiles qui ont été découverts à Toulouse. Et chaque fossile est important pour avoir une idée de la diversité et de la densité de la faune qui vivait à Toulouse.


Tous les fossiles trouvés à Toulouse sont ensuite remis au muséum d'histoire naturelle. Et sur les 20 dernières années, "on n'a vu que des grosses bêtes" explique le conservateur. "Mais si les travaux étaient effectués à la pelle et à la pioche, on verrait des choses plus petites, comme le Dremotherium tolosanum, un petit cerf sans corne qui porte le nom de la ville de Toulouse." 


Reprise des travaux


Conséquence de cette découverte : "les travaux ont été interrompus sur cette partie du chantier", explique Tisséo dans un communiqué, mais ils ont rapidemment repris, dans la matinée du 8 août.
 

Cette découverte se situant dans une zone de travaux non directement liée à l’extension du quai de la station, elle n’aura pas d’impact sur le planning des travaux et la mise en service en fin d’année de « Ma Ligne A en XXL ».


Le fossile a été remis au muséum d'histoire naturelle ce jeudi 8 août en fin de matinée. Pendant plusieurs semaines, il sera extrait de la roche, analysé et nettoyé avant d'être rendu visible au public.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus