Toulouse : le musée des Abattoirs lance un appel à projets pour les artistes d'Occitanie

Dans le cadre des Créations d’œuvres originales pour Horizons d’eaux, le musée des Abattoirs de Toulouse en partenariat avec le Frac Occitanie Montpellier lance un appel à projets. Un parcours d’art contemporain et d’art vivant sur le canal du Midi.
La péniche Tourmente sur le canal du midi pendant le festival Convivencia
La péniche Tourmente sur le canal du midi pendant le festival Convivencia © Les Abattoirs
Depuis quatre ans le musée des Abattoirs de Toulouse co-organise avec le Festival Convivencia le parcours Horizons d’eaux, parcours d’art contemporain et d’art vivant sur le canal du Midi, en partenariat avec le Frac (Fonds Régional d'Art Comtemporain) Occitanie Montpellier.


Nouvelles formes de diffusion de l'art

En raison de la crise sanitaire et la nécessité d’être solidaires et inventifs, le Festival Convivencia envisage cet été un programme adapté. La péniche ne sera pas cette année une scène navigante mais une station radiophonique rendant compte du voyage et des différentes interventions artistiques.

Dans ce contexte particulier, les Abattoirs et ses partenaires cherchent à "proposer de nouvelles formes de diffusion de l’art en temps de distanciation physique et réaffirment leur soutien et leur solidarité aux artistes-auteurs en arts visuels".

Annabelle Teneze, directrice des Abattoirs à Toulouse :

Nous avons fait le choix de redéployer les crédits du programme d'expositions dans un programme réinventé de créations d’œuvres originales installées dans l’espace extérieur. Elles seront inaugurées au fur et à mesure du parcours du Festival et resteront exposées jusqu’à la fin de l’été.


"Cet appel à projet s’adresse en priorité aux artistes liés à l’Occitanie (originaire ou lieu d’études, de résidence ou de travail). Au moins 7 projets seront retenus par un jury auquel participeront deux artistes ayant déjà produit des œuvres pour la scène navigante dans le cadre d’Horizons d’eaux : Maya Rochat et Joël Andrianomearisoa", souligne la directrice des Abattoirs.
 
Raphaël Barontini, "En la plaza de mi pueblo", Jardin public, Médiathèque du Gévaudan, 48100 Marvejols. Exposition du 25 mai au 19 octobre 2019.
Raphaël Barontini, "En la plaza de mi pueblo", Jardin public, Médiathèque du Gévaudan, 48100 Marvejols. Exposition du 25 mai au 19 octobre 2019. © E.Hamon/Les Abattoirs


Plusieurs lieux d'expositions

Le programme concerné par l’appel à projets se déroulera suivant la navigation du bateau Le Tourmente sur le canal du Midi, de Grisolles au Somail, du 19 au 31 juillet.

Les lieux de présentation seront divers :
Les 7 oeuvres retenues seront exposées le long du parcours et dans les villes proches du canal du Midi.

Dans un monde idéal, à chaque fois que la péniche s'arrêtera, on installera une oeuvre d'art. Il y en aura une à La Redorte qui est pile le centre de l'Occitanie, explique Annabelle Teneze.

"Notre objectif est d'amener l'art dans des endroits qui ne sont pas fait pour ça habituellement", insiste la directrice des Abattoirs.

Nous voulons continuer à soutenir les artistes dans des conditions nouvelles, à soutenir la création et que tout le monde est l'accès.


Depuis trois ans, la péniche Tourmente, scène navigante du Festival Convivencia, est investie par une création artistique unique. C’est dans un esprit de partage, d’expérimentations, de rencontres et de fêtes autour de la musique et de l’art contemporain que se déroule chaque mois de juillet ce programme.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture musée déconfinement société