Une œuvre de Toulouse-Lautrec qui prend la parole : le musée albigeois innove pendant le confinement

5 œuvres majeures de Henri Toulouse-Lautrec sont présentées chaque semaine sur la page facebook du musée tarnais dans des vidéos qui donnent la parole aux personnages. Et pour garder le contact avec le public l’établissement propose également de participer à un concours de dessins
 

© France 3
Impossible de déambuler dans les allées du Palais de la Berbie qui abrite le musée Toulouse-Lautrec à Albi. Il reste fermé au public jusqu’à nouvel ordre pour limiter la propagation du covid-19. Pour continuer à faire vivre la collection, le musée innove en faisant parler des œuvres.

La Goulue prend la parole


Une série de 5 vidéos ont ainsi été réalisées pour présenter de manière décalée des tableaux ou lithographies du peintre Henri Toulouse-Lautrec. Pour la première semaine, c’est la célèbre affiche « Moulin Rouge » qui prend la parole. La Goulue évoque ainsi sa rencontre avec l’artiste à Paris. 

Dessinez comme Toulouse-Lautrec



Parallèlement, le musée a lancé un concours de dessins sur sa page facebook. Il s’agit de reproduire une oeuvre de la collection du musée. Si chacun est libre de s'inspirer du tableau qu'il souhaite des propositions sont également faites par le musée. Et la dernière proposition concerne quelques dessins réalisées pendant l'enfermement de l'artiste. Car, oui, Henri Toulouse-Lautrec a lui aussi été en quelque sorte confiné. C'était en 1899. 

L'artiste a connu 12 semaines d'enfermement

Après une crise aigüe de délirium tremens Henri Toulouse-Lautrec est interné dans une clinique psychiatrique à Neuilly-sur-Seine à la demande de sa mère. « Rongé par l’alcool et la syphilis, Toulouse-Lautrec est odieux, insomniaque, délirant, amnésique, ne se nourrit plus et s’en prend aux membres de sa famille comme aux inconnus qu’il soupçonne tous de comploter contre lui. Face à un tel comportement sa mère rejoint Paris pour essayer de l’empêcher de boire, mais c’est peine perdue. Elle décide de le faire interner," peut-on lire sur le site du musée.

39 dessins réalisés pendant son internement

L’artiste passera 12 semaines dans cet établissement ne supportant pas vraiment l’enfermement il ira jusqu’à échafauder des plans d’évasion…
Les conditions s’assoupliront au fil du temps. Durant cette période le peintre lit et dessine. Il produira 39 dessins dont beaucoup seront consacrés au cirque et aux jockeys.  « Le dessin, focalisé comme il en a l’habitude sur les figures et non sur l’environnement, est ici très travaillé, très « crayonné », éloigné de la ligne elliptique et fluide dont il a exploré le potentiel dans de nombreuses esquisses et lithographies. Plus que la virtuosité du dessinateur, cet ensemble démontre les talents de coloriste de Lautrec qui, avec un éventail restreint de couleurs, confère au gris une valeur centrale de ses compositions. »

Parmi les réalisations de l'artiste pendant cet enfermement : Au cirque, la danseuse de corde; Au cirque, entrée en piste ou encore Au cirque, Chocolat.
A vos crayons si vous vous sentez une âme d'artiste peut-être inspiré comme Toulouse-Lautrec par cette période de confinement.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter