Toulouse : Olivier Sadran déposerait un recours en référé contre la relégation du TFC en Ligue 2

Olivier Sadran demande à la justice d'annuler la relégation du TFC en Ligue 2. / © Maxppp/Michel Labonne
Olivier Sadran demande à la justice d'annuler la relégation du TFC en Ligue 2. / © Maxppp/Michel Labonne

Le président du TFC aurait décidé de déposer un recours en référé contre la relégation du TFC la saison prochaine. Olivier Sadran l'avait laissé entendre le 30 avril dernier après l'annonce de la descente en Ligue 2 des clubs d'Amiens et Toulouse suite à l'arrêt du championnat après 28 journées.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

L'information ne vient pas de Toulouse mais de l'Amiens SC : selon le président du club Picard, son homologue Olivier Sadran aurait décidé de déposer un recours en référé contre la relégation du TFC en Ligue 2, information reprise par nos confrères de France Bleu Occitanie.
Bernard Joanin l'a annoncé ce mardi 12 mai lors d'une conférence de presse : le président de l'ASC - avec le soutien de la mairie et de la métropole amiénoise - a chargé l'avocat du club de déposer "un recours en référé-suspension contre la décision du Conseil d'Administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP) devant le Tribunal Administratif de Paris".

Ayant eu le président Sadran au téléphone lundi, il dépose aussi une requête, de la même façon, pour la position de Toulouse

a précisé Bernard Joanin.

Le Toulouse Football Club était vingtième et dernier au classement de la Ligue 1, à 10 journées de la fin de la saison 2019 - 2020 et l'Amiens SC dix-neuvième.

Après la décision du premier ministre Edouard Philippe de siffler la fin des championnats professionnels de football et de rugby, le Conseil d'Administration de la LFP avait décidé de geler le classement de la Ligue 1 après 28 journées de compétition, et de rétrograder Amiens et Toulouse en Ligue 2.
Le président de l'Amiens SC Bernard Joanin a révélé, lors de sa conférence de presse, qu'Olivier Sadran déposait un recours contre la relégation du TFC en Ligue 2. / © MaxPPP
Le président de l'Amiens SC Bernard Joanin a révélé, lors de sa conférence de presse, qu'Olivier Sadran déposait un recours contre la relégation du TFC en Ligue 2. / © MaxPPP

Une décision que les deux clubs s'accordent pour dénoncer comme basée sur des considérations administratives, et non l'équité sportive, bien différente de ce qui a été décidé dans d'autres pays et d'autres sports (le rugby a choisi de maintenir les compositions des championnats en l'état, sans montée ni descente la saison prochaine).

Pour Toulouse, comme pour Amiens, une rétrogradation entraînerait des dizaines de millions d'Euros de perte financière, notamment du point de vue des droits télé : cela aurait des conséquences sociales sur les salariés et les joueurs des deux équipes.

Un jugement rapide espéré

La procédure judiciaire choisie par Amiens est donc civile et non sportive : saisi en référé-suspension, le Tribunal Administratif de Paris doit rendre un jugement rapide, d'autant que la décision de relégation doit être confirmée le mercredi 20 mai prochain au cours d'une assemblée générale des 40 clubs composant la LFP.
Dans un deuxième temps le dossier sera débattu sur le fond, mais là les délais sont beaucoup plus longs : cela peut prendre des mois voire des années.

On se souvient que le club de Luzenac, à l'été 2014, avait déposé le même type de recours contre le refus de la LFP d'accorder l'accession en Ligue 2 au club ariégeois : le jugement au fond avait pris près de 5 ans, compte tenu de la poursuite de la procédure devant la Cour administrative d'Appel de Bordeaux.
Le club d'Amiens n'est pas près de lâcher le morceau : son président s'est dit prêt à aller jusque devant le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative de France.
Joint par téléphone, le président Olivier sadran n'a pas souhaité confirmer le lancement de cette procédure... ni l'infirmer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus