• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des pavés rafraîchissants pour lutter contre la canicule

Des pavés rafraîchissants ont été installés dans le quartier de Montaudran à Toulouse. Une première expérimentation en Europe. / © Stéphanie Bousquet, France télévisions
Des pavés rafraîchissants ont été installés dans le quartier de Montaudran à Toulouse. Une première expérimentation en Europe. / © Stéphanie Bousquet, France télévisions

Pour lutter contre les îlots de chaleurs urbains, Toulouse Métropole et Veolia testent dans le quartier de Montaudran des pavés rafraîchissants. Une première en Europe. En cas de chaleur, de l'eau de pluie est injectée sous les pavés. Avec son évaporation, la chaleur du bitume baisse de 5°C. 

Par Stéphanie Bousquet

Dans le quartier de Montaudran à 14h ce mardi, le thermomètre avoisine déjà les 34 degrés. A quelques mètres de là, à l'arrière du tout nouveau centre d'innovation de Toulouse Aerospace, le B612, une place fait office d'îlot de fraîcheur. Elle est équipée de pavés rafraîchissants sur 130 m2.

Quand on la traverse, la sensation de fraîcheur est réelle. Il faut attendre quelques minutes, mais oui on a moins chaud au bout d'un moment,

confirme Camille cette habitante du quartier.  

Pour lutter contre les îlots de chaleur et éviter que les rues de la ville rose ne se transforment en fournaise les jours de canicule, Toulouse Métropole, la société 2EI, une filiale de Veolia et la Caisse des dépôts et des consignations ont en effet décidé d'expérimenter ce dispositif innovant il y a deux ans. Ils ne le testent réellement que depuis cet été. Une première en Europe.

L'idée est d'utiliser l'eau de pluie. Elle est récupérée, dépolluée et stockée. Sous les pavés, un système de tuyaux au goutte à goutte a été installé. Le mortier pour fixer les pavés permet à l'eau de remonter par capillarité lors de son évaporation 

nous explique Eric Lesieur, président de 2EI, filiale de Veolia.

Le système d'évaporation se déclenche automatiquement lorsque le capteur météo installé à la surface enregistre un certain niveau de chaleur, à savoir plus de 30°C.  Ces jours-ci il va fonctionner à plein régime. Ces pavés évaporatifs permettent ainsi de rafraîchir le bitume et l'atmosphère d'au moins 5°C. Un vrain gain en cas de canicule comme ces jours-ci. 
 


Le budget de cette expérimentation s'élève à 310 000 euros environ et s'inscrit dans le cadre du programme Eco Cité Ville de Demain.

Il faudra attendre les résultats avant de l'étendre à d'autres places. Avec l'enjeu du réchauffement climatique, il faudra surtout combiner avec d'autres solutions,

nous explique François Chollet, vice-président de Toulouse Métropole en charge de la coordination et du développement durable. 

A terme, pour lutter contre les îlots de chaleur, Toulouse souhaiterait coupler cette solution avec d'autres méthodes naturelles comme la végétation et l'ombrage. A Nice, on n'a pas attendu les résultats toulousains, 600 m2 de pavés rafraîchissants viennent d'être installés dans la ville. Car si ce dispositif est innovant en Europe, il a déjà été expérimenté au Japon. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Crash de la patrouille de France à l'aeroport de Perpignan

Les + Lus