• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des ''canopées urbaines'' pour végétaliser et rafraîchir Toulouse

Voilà à quoi pourrait ressembler le projet de canopée urbaine à Toulouse. / © Urban Canopee
Voilà à quoi pourrait ressembler le projet de canopée urbaine à Toulouse. / © Urban Canopee

La start-up Urban Canopee invente des structures modulables et connectées qui accueillent des plantes grimpantes. Au printemps 2019, Toulouse sera la première métropole en France à être dotée d'une canopée urbaine. L'idée est de ''remettre'' du vert dans la ville. 

Par J.V

Comment ramener de la végétation en pleine ville, entre les conduites de gaz, le réseau électrique et les parkings souterrains ? La jeune société parisienne Urban Canopee a peut être trouvé la solution.

La start-up a mis au point ''des structures-grilles, réalisées en matériaux composites biosourcés, aussi solides que l'acier et quatre fois plus légères'' explique Elodie Grimoin co-fondatrice de Urban Canopee. Les pieds sont en fait des pots d'un mètre de diamètre dans lesquels pousseront des végétaux. 

Clématite, bignonne, jasmin ou encore passiflore... les variétés de plantes grimpantes ont été sélectionnées pour étaler les floraisons tout au long de l'année. 
 

Toulouse accueillera la première canopée de France


Le premier projet français devrait voir le jour à Toulouse au printemps 2019 pour une expérimentation de trois ans, avant d'être installé à Paris. La ville a proposé la place Roguet Diebold, en face du marché Saint-Cyprien. Trois grandes structures en forme de corolle, chacune de 8 mètres de diamètre et 4 mètres de haut, seront reliées ensemble. 

La structure pourra ainsi ombrager 100 mètres carrés avec très peu d'emprise au sol. Car l'objectif est aussi de rafraîchir le centre ville. 

''L'ombre ainsi apportée et la fraîcheur générée par l'évapotranspiration des plantes permettent de faire baisser la température dans les îlots de chaleurs urbains'' poursuit Elodie Grimoin. 

 
Le projet toulousain / © Urban Canopee
Le projet toulousain / © Urban Canopee
 

Des pots de fleurs connectés


L'entretien est facile. Les pots sont équipés d'une réserve de 200 litres d'eau et d'un boîtier électronique qui assure l'autonomie du système. ''Des capteurs connectés, détectent le besoin de la plante et déclenchent le goutte à goutte." explique Elodie Grimoin

L'ensemble, coûte entre 9 000 et 12 000 euros. 
 
Des ''canopées urbaines" pour végétaliser Toulouse



 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus