• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : les policiers tombent sur un lance-roquettes lors d'une perquisition chez un ado de 15 ans

Un lance-roquettes d'origine russe saisi à Marseille en 2007 / © MaxPPP
Un lance-roquettes d'origine russe saisi à Marseille en 2007 / © MaxPPP

Lors d'une opération dans le quartier du Mirail, des policiers ont découvert cette arme de guerre qui semble être détenue par l'ado de la famille occupant les lieux. 

Par Fabrice Valery

C'est en procédant à une perquisition chez un ado de 15 ans, placé en garde à vue quelques heures plus tôt pour des faits de violences avec arme, que les policiers toulousains ont découvert, lundi soir un lance-roquettes, a appris France 3 Occitanie de sources policières, confirmant une information du Parisien. 

Provenance russe ou d'Europe de l'Est ?

C'est vers 21 heures que les policiers ont découvert l'engin de guerre, incidemment, lors de recherches au domicile du gardé à vue. Selon nos informations, le lance-roquettes était partiellement dissimulé et porte des inscriptions en cyrillique, ce qui pourrait signifié qu'il provient d'un trafic d'Europe de l'Est. 

La perquisition brutalement interrompue

La perquisition a été interrompue en raison de l'hostilité de la famille, dont le frère de l'adolescent qui a rameuté des personnes, dont certaines ont tenté, avec une voiture, de bloquer le véhicule de la police.

Les policiers ont choisi de quitter les lieux, en emportant cependant avec eux l'arme, de catégorie A, qui n'avait pas de munitions et qui a été désactivée par les démineurs. 
 

Sur le même sujet

Lozère : apprenez à construire votre éolienne Pigott vous-même à Florac

Les + Lus