Toulouse : le prix Goncourt 2019, Jean-Paul Dubois est parrain d'honneur de l'association "Toit à Moi"

Loger, accompagner et céer un lien avec les personnes en grande difficulté, tel est l'objectif de l'association "Toit à Moi". Un lien qui s'est créé aussi avec l'écrivain toulousain Jean-Paul Dubois, prix goncourt 2019, qui est particulièrement sensible à la situation des plus démunis.
L'association Toit à Moi loge et accompagne les personnes en grande difficulté de précarité.
L'association Toit à Moi loge et accompagne les personnes en grande difficulté de précarité. © Toit à Moi
Implantée dans six villes de France, l'association "Toit à Moi" est présente à Toulouse depuis 2013. La vocation de cette association c'est de pouvoir aider des personnes en situation de grande exclusion à changer de vie durablement. En les logeant et en les accompagnant vers la réinsertion, à travers l’élaboration et la concrétisation de leur nouveau projet de vie.

Toit à Moi s'est fixée pour mission d'aider des personnes sans-abri à changer de vie :


100 personnes qui donnent 20 euros par mois pendant 5 ans

L'association fonctionne avec des parrains et des marraines, le mécénat des particuliers. Le principe est d'avoir 100 personnes qui donnent 20 euros par mois pendant 5 ans. Avec cette somme collectée nous achetons des appartements.

Nathalie Bacon, Chargée de mécénat Toit à Moi

A Toulouse, cinq appartements ont été achetés et six personnes sont logées. Les personnes rentrent dans ces logements et prennent le temps pour se reconstruire.
L'association "Toit à Moi" soutient les personnes en difficulté pour remplir les papiers administratifs, retrouver un emploi ou tout simplement reprendre des soins. 

"Les bénévoles tissent un lien et proposent aux personnes accueillies des activités collectives ou individuelles en fonction de leurs besoins.
Cela peut-être des sorties culturelles, des promenades, boire un café, une remise en mouvement par le sport, des ateliers de cuisine, des cours de français ou encore l'initiation à l’informatique"
, souligne Nathalie Bacon.

huit personnes ont pu être aidées grâce à l’accompagnement d’un travailleur social et d’une quinzaine de bénévoles. Une personne a retrouvé un emploi et maintenant, il a son propre logement, vit en couple et vient d'avoir un enfant.

Nathalie Bacon, chargée de mécénat Toit à Moi

 


Habiter le monde est une épreuve quand on est dans une situation de précarité

"Tout le monde n’habite pas le monde de la même façon" est le dernier roman de Jean-Paul Dubois, prix Goncourt 2019. Ce titre résonne tout particulièrement pour l’association Toit à Moi. Ils ont glissé un courrier dans sa boîte aux lettres et trois jours plus tard, Jean-Paul Dubois leur a répondu qu'il voulait bien s'engager pour les aider.
 

Jean-Paul Dubois est une personne sensible à notre cause, il a beaucoup d'humanisme. Il a rencontré les bénévoles et les bénéficiaires, il amène un regard extérieur et c'est très riche en terme d'échanges.

Nathalie Bacon, chargée de mécénat Toit à Moi


L’écrivain toulousain Jean-Paul Dubois a choisi d’apporter sa contribution en mettant son art et sa sensibilité au service des plus démunis. Il est devenu tout naturellement parrain d’honneur de "Toit à Moi" sur la région toulousaine. "L'idée de cette association, c'est tellement malin et tellement simple, c'est du sur-mesure, du cas par cas et c'est très efficace", précise Jean-Paul Dubois.

 Le projet de "Toit à Moi", propose une vie normale aux gens qui ont vécu dans la rue, souvent avec des parcours violents. Acheter des logements et en offrir les clés à ceux qui dorment dehors. Cela fait des années que, chaque jour, ils construisent ainsi des petits miracles. J'ai beaucoup d'admiration pour les personnes qui font ça. Je suis fier d’être à leurs côtés.

Jean-Paul Dubois, prix Goncourt 2019

Le temps qu'il faudra

Un documentaire sur la vie de cette association sera diffusé mardi 13 octobre à La Grainerie. Florence Mary, la réalisatrice a suivi le quotidien des deux antennes de Nantes et Toulouse pendant trois ans. Le documentaire "Le temps qu'il faudra" de 52 minutes sera diffusé le 19 octobre sur France 3 Occitanie dans le programme “La France en vrai”.
   

4200 sans-abri à Toulouse

En 2019, selon un comptage de la Mairie de Toulouse, il y aurait près de 4 200 sans-abri sur la commune.
En 2018, 15 personnes sont décédées dans la rue à Toulouse, ce chiffre s’élève à 32 sur la région Occitanie (source : collectif Les morts de la rue).
En Occitanie en 2016, il y a eu 182 000 demandes d’hébergement d’urgence sur 12 mois, les institutions n’ont pu donner suite qu’à seulement 38% des demandes (Chiffres : Préfecture).
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société sdf vie associative solidarité