Toulouse : les ramblas-jardins, une belle promenade et après ?

Après plus de deux ans et demi de chantier, les travaux des ramblas-jardins sont terminés. Un cadeau de Noël pour les Toulousains qui pose cependant quelques questions au collectif archipel citoyen.

© PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP
L'esplanade végétalisée, au beau milieu des allées Jean-Jaurès à Toulouse avec ses 250 arbres plantés et ses 17 mètres en largeur est enfin achevée. 
Un aménagement urbain de 21 millions d'euros qui représente un nouveau rayonnement de la ville rose mais certains se demandent à quoi elles servent vraiment ?
Car si le nom "Ramblas" a été emprunté à celles de Barcelone, pour l'instant, elles ne sont pas animées comme celles de la ville catalane.

A quoi servent-elles ?

C'est la question que se pose le collectif Archipel citoyen. La porte-parole Caroline Honvault est perplexe :

Les incertitudes concernent principalement les usages de la promenade centrale. Lorsque le sapin métallique qui les orne pour les fêtes sera démonté, il ne s'y passera rien. Ces ramblas ne semblent pas conçues pour accueillir des kiosques.

Pour Noël, un sapin a été installée sur les Allées Jean Jaurès rénovées.
Pour Noël, un sapin a été installée sur les Allées Jean Jaurès rénovées. © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

Selon le site 20 minutes le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a indiqué lors de l'inauguration que la priorité avait été de livrer dans un premier temps les ramblas aux Toulousains.
A partir du mois de février, un marché de créateur devrait animer le site tous les dimanche. Qu'en est-il du reste de la semaine ? Aucune animation n'a été trouvée pour l'heure.
Il faut dire que si l'emplacement est central, rien ne pousse les Toulousains à se diriger vers ces allées qui mènent au canal du midi et à la médiathèque.

Deux pistes cyclables trop étroites ? 

Le collectif reconnaît cependant les efforts d'embellissement des Allées par la mairie. La nouvelle répartition offre une grande partie de l'espace public aux piétonse et rend plus agréable la liaison entre la gare Matabiau et le centre-ville.
Cependant, le collectif regrette que les pistes cyclables soient

trop peu larges, implantées sur les trottoirs ce qui crée des conflits avec les piétons et constitue une erreur majeure.

Du côté de la Mairie, on répond qu'elles sont conformes et garantissent la sécurité de tous.

Archipel citoyen souhaiterait également que les futurs aménagements urbains ne soient pas réservés au centre historique ou aux quartiers neufs et surtout qu'ils donnent lieu à de véritables débats avec tous les Toulousains. Le projet, en terme de taille, est équivalent à trois la surface de la place du Capitole. Une superficie gigantesque qui comprend en plus des ramblas, un nouveau parking, un nouvel accès au métro, le doublement de capacité des quais du métro de la Ligne A.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement