• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : le retour de la consigne pour les bouteilles en verre

L'association toulousaine Consign'up veut remettre la consigne au goût du jour pour les bouteilles en verre. / © Eric Foissac / France 3 Occitanie
L'association toulousaine Consign'up veut remettre la consigne au goût du jour pour les bouteilles en verre. / © Eric Foissac / France 3 Occitanie

Elles ont disparu de notre quotidien avec l'arrivée du plastique. Et si les consignes faisaient leur retour pour les bouteilles en verre ? C'est la pari d'une association toulousaine qui a réussi à convaincre des magasins et des producteurs de jouer le jeu...

Par Laurence Boffet

"L'idée du container, c'est quand même de casser une bouteille. C'est stupide. Une bouteille en parfait état, au lieu de la casser, on la lave simplement et on la réutilise." Et si les bacs des Recup'verres avaient assez vécu ? Si les consignes pour bouteilles en verre, disparues dans les années 70 avec l'avènement du plastique faisaient leur grand retour ? C'est le pari de Marion Lembrez et de son association, Consign'up. Elle mise sur "un concept abordable" pour inciter chacun à prendre part à ce mouvement vertueux d'économie circulaire. 
 

Une vingtaine de magasins et de producteurs convaincus

L'idée de Consign'up est toute simple : un simple autocollant sur une bouteille pleine qui indique qu'on pourra ensuite la rapporter vide dans le magasin où on l'a achetée. L'association a réussi à convaincre une  vingtaine de magasins et presqu'autant de producteurs de bière ou de vin de la région à jouer le jeu de ce recyclage alternatif. Une bonne idée pour ce directeur d'un magasin Biocoop du quartier des Minimes : "je pense qu'il y a des clients véritablement susceptibles d'acheter plus spécifiquement ces bouteilles-là" dit Benoît Hournon, "parce qu'il y a du contenu derrière, de la valeur ajoutée et de l'engagement".
 

Une expérimentation de trois mois

Marion Lembrez s'est lancée dans le projet il y a un an et demi, aidée de huit bénévoles. Aujourd'hui, les consignes sont en phase de test, dans le cadre de Smart City Open Métropole, les expérimentations lancées par la Métropole pour "co-construire une ville collaborative" et "faciliter la vie des citoyens". L'essai va durer près de trois mois. S'il fait ses preuves, l'association espère sauver de la casse 700 000 bouteilles en trois ans. 

Voyez le reportage d'Emmanuel Wat et Eric Foissac :
Toulouse : le retour de la consigne pour les bouteilles en verre

 

Sur le même sujet

Montpellier : alerte à la bactérie tueuse Xylella fastidiosa dans les ports et aéroports

Les + Lus