Toulouse : saisie de plus de 15.000 contrefaçons d'articles automobiles et de téléphonie

Publié le
Écrit par Aude Henry

Des clés de voiture, des batteries et façades de téléphone... Les douaniers de Blagnac, près de Toulouse, ont réalisé une belle saisie au sein d'une société basée en Haute-Garonne. Bruno Le Maire et Olivier Dussopt les félicitent.

C'est une belle saisie et un beau travail de coopération entre douaniers parisiens et toulousains. Sans préciser la date, la Douane annonce dans un communiqué daté de ce 9 novembre 2021, la saisie de plus de 15.000 contrefaçons d'articles automobiles et de téléphonie. La prise est si belle que les douaniers ont été félicités par le ministre de l'Économie et celui chargé des Comptes publics.

Les douaniers de Roissy donnent l'alerte

Saisie totale réalisée : 998 clés de voiture, 1.172 batteries, 12.885 façades et boîtiers de téléphone, ainsi que 11 câbles contrefaisant des marques comme Samsung, Apple, Huawei, Peugeot, Mercedes, Toyota et bien d'autres encore. Tous ces articles de contrefaçon ont été retirés du marché courant octobre 2021, annonce fièrement la Douane française.

Tout commence en région parisienne. "Dans le cadre de la surveillance des marchandises acheminées dans le fret express et postal, les agents des Douanes de Roissy demandent à leurs collègues de Blagnac de procéder au contrôle physique d’un colis qu’ils ont ciblé électroniquement". Le colis est ouvert à son arrivée à Blagnac, près de Toulouse. À l'intérieur : 534 contrefaçons de boîtiers et façades de téléphones.

Le destinataire du colis est une société basée dans la Haute-Garonne. Et les douaniers vont poursuivre leurs investigations.

Saisie complémentaire et félicitations officielles

Quelques jours plus tard, les agents du bureau de douane et de la brigade de surveillance de Blagnac opèrent un contrôle dans les locaux professionnels de l'entreprise destinataire du colis. Nouvelle découverte de contrefaçons. Saisie immédiate. "Le responsable de la société se voit infliger une forte amende douanière".

"Ceux qui produisent des contrefaçons, comme ceux qui les vendent, cherchent un rendement maximum pour un investissement minimum, en n’assurant aucune des responsabilités, obligations sociales et légales qu’une marque régulièrement établie garantit à ses clients", a déclaré Bruno Le Maire.

Le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance adresse officiellement ses remerciements aux douaniers français "pour leur action déterminante au service de la santé et de la sécurité de nos concitoyens."

Les contrefaçons : une lutte prioritaire

Autre déclaration à la suite de cette saisie : celle du ministre délégué en charge des Comptes publics. "La lutte contre les contrefaçons est une priorité que j’ai donné à la Douane dans le cadre du plan contrefaçons 2021-2022, rappelle Olivier Dussopt. "Cette saisie de nombreux articles de contrefaçon montre la mobilisation sans faille des douaniers contre ces trafics qui portent atteinte à la santé de nos concitoyens et au droit à la propriété intellectuelle des entreprises françaises".

En 2020, 5,64 millions de contrefaçons ont ainsi été retirés du marché par la Douane. Dont 2,65 millions saisis dans le fret express et postal. Vêtements, chaussures et leurs accessoires (798.000), jeux et les jouets (473.000) et les équipements électroniques, électriques et informatiques (172.000) font le plus souvent partie des prises réalisées.