Toulouse : un étudiant crée un CV sous la forme d'un jeu de Monopoly pour taper dans l’œil des recruteurs

Difficile actuellement de trouver un emploi dans le marketing, le secteur a du mal à recruter et la crise sanitaire n'aide pas. Alors pour se démarquer et attirer l'attention des recruteurs, Guillaume Bal, un étudiant toulousain a créé un CV original, sous la forme du célèbre jeu de Monopoly.

Toulouse : un étudiant crée un CV sous la forme d'un jeu de Monopoly pour taper dans l’œil des recruteurs.
Toulouse : un étudiant crée un CV sous la forme d'un jeu de Monopoly pour taper dans l’œil des recruteurs. © FTV

Guillaume Bal, originaire de Montauban, est étudiant en dernière année de Master en communication digitale à l’European Communication School de Toulouse. Pour des raisons économiques, l’entreprise dans laquelle il évolue actuellement ne pourra pas l’embaucher à l'issu de son contrat d'alternant. Le secteur du marketing et de la communication peine à recruter et la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus n'arrange pas la situation.

Alors, pour se démarquer et attirer l’attention des recruteurs, le jeune homme de 22 ans fait preuve d'une grande créativité. Passionné de jeux de société, il a imaginé un CV sous la forme du célèbre jeu le Monopoly.

Pour se démarquer et trouver un emploi un jeune étudiant toulousain crée un CV original sous la forme du célèbre jeu le Monopoly.
Pour se démarquer et trouver un emploi un jeune étudiant toulousain crée un CV original sous la forme du célèbre jeu le Monopoly. © Guillaume Gal

Un CV façon Monopoly

Guillaume Bal a posté il y a un mois son CV façon Monopoly sur le réseau social Linkedln. Sa photo est au centre du plateau de jeu et la forme originale retient l’attention.

"C’est vraiment pas évident de se démarquer aujourd’hui en marketing sur les réseaux sociaux professionnels comme Linkedln avec un CV traditionnel. L’enjeu était de faire un CV créatif pour susciter l’intérêt des recruteurs", explique Guillaume.

Pour mettre en valeur son cursus scolaire, ses qualités personnelles et son expérience professionnelle, Guillaume Bal a remplacé les cartes de titres de propriété du jeu par ses compétences.

L’étudiant est fan de jeux de société, "c’est en regardant ma collection de jeux de société que j’ai eu cette idée du CV Monopoly. J’ai toujours été créatif, j’aime cette liberté de créer tout en respectant les contraintes".

© FTV

Plus de 10 000 vues et des entretiens professionnels

Difficile de garder le moral lorsque vous terminez vos études et que votre entreprise vous annonce qu’elle ne pourra pas vous garder. En postant ce CV original sur son compte Linkedln, le jeune homme a suscité l’intérêt de professionnels. Avec 10 000 vues sur la publication et plus de 400 partages, il a renoué avec l'espoir de trouver un emploi.

A mon échelle c’est beaucoup. J’ai eu d’excellents retours du milieu professionnel de tous les secteurs d’activités et j’ai même décroché des entretiens professionnels qui se sont bien passés. Que les médias s'intéressent à moi cela aussi c'est gratifiant.

"La covid n’aide pas", avoue le jeune homme, "mais j’espère me faire remarquer avec ce CV décalé et décroché un poste dans une entreprise".

Avec un tel CV, le jeune homme pourrait tirer la carte chance et décrocher un job sans passer par la case chômage. Guillaume Bal recherche un emploi dans le domaine du marketing et de la communication au sein d'une entreprise dans les départements de Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne, sa terre natale. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie jeunesse société insolite réseaux sociaux