Trois nouveaux cas de Covid et la Coupe de France, le double casse-tête pour l'entraîneur du Toulouse Football Club

L'épidémie de Covid n'épargne pas le Toulouse Football Club : trois nouveaux cas frappent l'effectif du TFC. Ce mercredi à Saumur (Maine-et-Loire), Toulouse fait le pari de décrocher un ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France, un double casse-tête pour l'entraîneur Patrice Garande.

Les 3 nouveaux cas de Covid dans l'équipe du TFC et la perspective d'une qualification en Coupe de France compliquent la tâche de l'entraîneur Patrice Garande.
Les 3 nouveaux cas de Covid dans l'équipe du TFC et la perspective d'une qualification en Coupe de France compliquent la tâche de l'entraîneur Patrice Garande. © Yann-Olivier d'Amontloir / FTV

Décidément l'épidémie de Covid-19 n'épargne pas le Toulouse Football Club : suite aux tests antigéniques effectués ce lundi 5 avril, les dirigeants ont annoncé que trois nouveaux cas avaient frappé l'effectif professionnel du TFC.

Ils viennent allonger la liste de dix cas qui avaient déjà perturbé la préparation de la saison de Ligue 2 pendant l'été 2020 : il y en avait d'abord eu quatre fin juin puis un 5ème début juillet ; bis repetita début août avec quatre nouveaux cas (dont Patrice Garande et son adjoint Jean-Marie Huriez) et enfin un dixième quelques jours plus tard.

Immédiatement ces trois joueurs ont été placés à l'isolement : aucun d'eux n'avait été contaminé l'an dernier ; bien-sûr toutes les mesures ont été prises pour protéger leurs coéquipiers, conformément aux protocoles en vigueur.

Dans cette épreuve les nouvelles sont cependant rassurantes : "deux de ces joueurs ne présentent pas de symptômes, et le troisième va mieux qu'hier" selon Patrice Garande.

A la veille du déplacement au stade de l'Olympique de Saumur (Maine-et-Loire) pour affronter ce club de Nationale 3 en 8ème de finale de la Coupe de France, le coach se retrouve donc contraint de remanier l'équipe qu'il avait prévu d'emmener 

Depuis notre 1er match de Coupe j'ai impliqué les joueurs qui n'évoluaient pas en championnat, ou seulement sur le banc. Cette "équipe 2" c'est leur aventure, et ça me permet de préserver mes joueurs les plus sollicités pour la Ligue 2. D'ici la montée dans l'avion pour Saumur nous pouvons être privés d'autres joueurs : à la veille du match je n'ai plus mon équipe en tête.

Patrice Garande, entraîneur du TFC

D'un côté, l'aventure en Coupe est une stimulation pour les "réservistes" du Tèf - réunissant les remplaçants habituels et quelques éléments du centre de formation - d'autant que leur réussite aiguillonne les "titulaires", auxquels les contre-performances peuvent coûter leur place dans le 11 de départ les soirs de Ligue 2.

De l'autre, il n'est pas question pour le patron des violets de galvauder ce match ni de ne pas respecter les Saumurois, le "petit poucet" à ce niveau de la compétition.

Saumur s'est préparé avec sérieux

D'ailleurs ces derniers ont préparé ce choc avec le plus grand sérieux : ils ont disputé deux matches de préparation contre l'équipe réserve du club de Ligue 1 du SCO d'Angers, en demandant à son encadrement de mettre en place un dispositif en 3-4-3 calqué sur celui que pratique le TFC en Coupe.

Les Toulousains sont prévenus : l'écart de trois divisions entre les deux clubs ne signifie pas pour autant que le match est gagné d'avance - les Catalans de Canet-en-Roussillon en ont fait la preuve au tour précédent face au grand Olympique de Marseille.

Compte tenu de tous ces paramètres, il y a avant tout un effectif à gérer : déjà amputé de trois éléments il peut, dans les jours qui viennent, se réduire façon "peau de chagrin" si d'autres cas de contaminations au coronavirus se révèlent. De nouveaux tests sont programmés ce vendredi 9 avril prochain, à trois jours du déplacement en championnat à Guingamp.

D'ores et déjà, il va sans-doute falloir puiser dans les titulaires en Ligue 2 pour compléter la formation qui va disputer ce 8ème de finale en Anjou, tout en cherchant à préserver au maximum les organismes qui vont être très sollicités dans les cinq semaines qui viennent.

Mais surtout il y a le calendrier : Si les Toulousains présents sur la pelouse ce mercredi "font le job" ils seront qualifiés pour les quarts de finale de la "vieille dame", comme on surnomme la plus ancienne compétition de football française créée en 1917.

Or ces quarts de finale sont programmés les mardi 20 et mercredi 21 avril prochains, alors que le déplacement au Havre est prévu ce mardi-là.

Tous ces matchs au programme

Il sera d'autant plus difficile de le reporter que la suite de la compétition de Ligue 2 est dense et surtout coulée dans le bronze pour les deux dernières journées : les samedis 8 et 15 mai les 10 matches sont tous prévus pour se disputer le même soir à la même heure, afin de préserver l'équité sportive.

C'est donc un vrai casse-tête qui s'annonce pour Patrice Garande ; la remontée en Ligue 1 reste l'objectif numéro 1, sans renoncer pour autant à disputer à fond la Coupe de France : "d'abord on jouera pour se qualifier... Ensuite on gérera"..

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 tfc football sport coupe de france santé