• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un vigile en garde à vue après la mort d'un petit garçon écrasé par la grille d'un parking à Toulouse

La famille de Mohamed Moro s'est rassemblée ce lundi après-midi sur le parking du magasin Auchan / © Youshaa Hassenjee
La famille de Mohamed Moro s'est rassemblée ce lundi après-midi sur le parking du magasin Auchan / © Youshaa Hassenjee

L'agent de surveillance qui avait été mis à pied par son employeur après la mort du petit Mohamed Moro le week-end dernier a été placé jeudi en garde à vue à l'hôtel de police de Toulouse.

Par Fabrice Valery

Les policiers de la sureté départementale qui enquêtent sur l'accident qui a coûté la vie à un petit garçon de 5 ans et demi vendredi soir dernier sur le parking du centre commercial Auchan-Gramont à Toulouse, ont placé ce jeudi en garde à vue un homme, agent de sécurité sur le site, a-t-on appris auprès du parquet de Toulouse.

Après le drame, l'homme avait été mis à pied par son entreprise, France Gardiennage, qui indiquait mercredi vouloir collaborer avec la justice pour connaître les circonstances de la mort de l'enfant.

La garde à vue de cet agent de surveillance permettra peut-être aux enquêteurs de progresser dans leurs investigations.

Vendredi soir, vers 22 heures, à la fermeture du centre commercial, Mohamed-Moro et sa famille se sont rendus dans le parking souterrain pour récupérer leur voiture. Ils ont emprunté pour cela à pieds la rampe d'accès réservée aux véhicules et c'est là que le drame s'est joué en quelques minutes : l'enfant est resté coincé sous la grille qui descendait. Il est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures.

L'agent de sécurité aurait-il pu intervenir ? Pourquoi n'a-t-il pas vu l'accident sur ses écrans de contrôle ? Selon le parquet, si des éléments devaient restés à vérifier sa garde à vue pourrait être prolongée.

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus