VIDEO. Allende, les paysans en lutte, le coup d'état : Le Chili en 1971-1973 à travers l'objectif de Depardon et Burnett

durée de la vidéo : 00h02mn30s
Une exposition au château d'eau à Toulouse pour les 50 ans du coup d'État au Chili en septembre 1973. La galerie présente des photos prises par Raymond Depardon, 2 ans avant le coup de force du général Pinochet et des clichés de l'américain David Burnett pris dans les tous premiers jours de la dictature. ©Juliette Meurin et Eric Coorevits - FTV

Raymond Depardon et David Burnett ont "couvert" le coup d'État au Chili dans les années 70. Deux photographes, deux regards qui constituent aujourd'hui des documents historiques. Une exposition à découvrir à la galerie du château d'eau à Toulouse, jusqu'au 7 janvier 2024.

Il y a 50 ans, Raymond Depardon et David Burnett photographiaient le Chili à un moment clé de son histoire. Le premier a suivi les paysans en lutte et Salvador Allende le tout nouveau président socialiste en 1971. Le second a couvert le coup d'État contre ce gouvernement populaire et l'arrivée du général Pinochet en 1973.

Des photos d'abord destinées à la presse

Ces photos sont à l'époque destinées à la presse, à un moment où la photographie était dominante et déterminante pour la presse. Souvent seule source d'information. 

Elles sont aujourd'hui de vrais documents historiques. Des témoignages.

Les deux hommes ont inauguré l'exposition ensemble, se rappelant, 50 ans après, de multiples anecdotes sur ces prises de vue...

Ces images constituent un reportage collectif, qui a remporté à New York la Robert Capa Gold Medal, la plus haute distinction du photojournalisme.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité