Le viol d'une jeune fille à Toulouse relance le débat sur la prévention des agressions sexuelles

© F3
© F3

Le viol d'une jeune fille dans le centre de Toulouse, à la sortie d'une discothèque, dans la nuit du 21 au 22 octobre, relance le débat sur la sécurité dans la ville rose des femmes, qui seraient 200, chaque mois, à être victimes de viols ou de tentatives de viol.

Par France 3 Occitanie

C'est le viol, commis pendant le week-end du 21 au 22 octobre sur une jeune fille de 21 ans au sortir d'une boîte de nuit dans le centre de Toulouse qui relance le débat sur la sécurité des femmes, notamment la nuit, à Toulouse, où 200 d'entre-elles seraient victimes chaque mois d'un viol ou d'une tentative de viol. 

Alors que les victimes brisent de plus en plus la loi du silence, la question des mesures à prendre ressurgit.

En vidéo, le reportage de C.Ravier et M. Bazerque :
Se protéger des agressions sexuelles
Quelles mesures faut-il prendre pour prévenir les agressions sexuelles ? Le viol d'une jeune fille à la sortie d'une discothèque en plein centre de Toulouse au mois d'octobre relance le débat sur la sécurité. Christine Ravier/Manon Bazerque

 

Sur le même sujet

Port-Leucate (11) : Réaction de Nicolas Sarkozy au limogeage de Virginie Calmels

Les + Lus