Coronavirus en Hautes-Pyrénées : le ministre de l'économie annonce un plan de soutien au tourisme spécifique à Lourdes

Fortement impactée par la crise du coronavirus, la ville de Lourdes va faire l'objet d'un plan de soutien spécifique. Le ministre de l'économie Bruno Le Maire est ce lundi 10 août en déplacement dans la cité mariale où il doit rencontrer les professionnels du tourisme et les commerçants.
Bruno Le Maire a annoncé que le dispositif de fonds de solidarité sera élargi aux commerces de souvenirs.
Bruno Le Maire a annoncé que le dispositif de fonds de solidarité sera élargi aux commerces de souvenirs. © Karen Cassuto/ F3 Occitanie
Deux jours avant le début du pélerinage national de Lourdes, qui sera fortement perturbé cette année à cause du coronavirus le ministre de l'économie s'est rendu dans la cité mariale accompagné de Jean-Baptiste Lemoyne ministre délégué en charge du tourisme et d'Alain Griset ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises.

Lourdes, ville "particulièrement touchée par la crise "

Sur place, les membres du gouvernement sont allés à la rencontre des commerçants. Bruno Le Maire dresse le constat que Lourdes est "une ville particulièrement touchée par la crise économique," avec certains commerçants ayant perdu jusqu'à 85 % de leur chiffre d'affaires. Pour la ville, il constate "70% à 80 % d'activité en moins."

Un dispositif d'aides élargi

 

Nous allons élargir le dispositif prévu pour le tourisme à un certains nombres de secteurs en particulier les magasins de souvenirs et de piété.

Bruno Le Maire, ministre de l'économie.

Les galeries marchandes, les galeries commerciales et les traducteurs-interprètes situés dans les aéroports sont aussi concernés. Ils pourront bénéficier des deux volets du fonds de solidarité qui a été allongé jusqu'à la fin de l'année.


Les magasins de souvenirs de la cité mariale vont désormais pouvoir bénéficier du 1er volet, qui prévoit une aide de 1500 euros en cas de perte de chiffre d'affaire d'au moins 50 % par rapport à l'an passé. Un "deuxième étage " d'aides leur sera aussi accessible avec la possibilité d'obtenir 10 000 euros pour "aider à payer son loyer" a déclaré Bruno Le Maire ce lundi.

Le plan tourisme lancé le 14 mai dernier prévoyait aussi l'accès au Prêts garantis par l'Etat pour les professionnels du tourisme. L'Etat a mis en place un nouveau Plan Garanti par l'Etat "Saison" depuis le 5 août dernier, qui sera lui aussi accessible aux commerçants de la cité mariale. 
Le ministre de l'économie constate que Lourdes a été "particulièrement touchée par la crise" liée au coronavirus, avec le fermeture du sanctuaire où sont accueillis chaque année des milliers de pèlerins.
Le ministre de l'économie constate que Lourdes a été "particulièrement touchée par la crise" liée au coronavirus, avec le fermeture du sanctuaire où sont accueillis chaque année des milliers de pèlerins. © Karen Cassuto, F3 Occitanie

Le chômage partiel poursuivi jusqu'à la fin de l'année


Ces dispositifs d'aides spécifiques doivent soutenir les commerçant lourdais, jusque là exclus des dispositifs d'aides de l'Etat.

Ca veut dire des exonérations de charges sur 4 mois. Ca veut dire le bénéfice du chômage partiel jusqu'à la fin de l'année dans des conditions qui resteront à définir.

Bruno Le Maire, ministre de l'économie


Les mesures de l'Etat déjà engagées pour le secteur touristique représente déjà 22 millions d'euros dans les Hautes-Pyrénées (pour ce qui est du fonds de solidarité), 200 millions d'euros pour les prêts garantis par l'Etat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie