• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Dans les Hautes-Pyrénées, la gauche divisée parvient tout de même à dominer le premier tour des élections départementales

Dépouillement à Vic-en-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées / © Luc Truffert / France 3 Midi-Pyrénées
Dépouillement à Vic-en-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées / © Luc Truffert / France 3 Midi-Pyrénées

Pas de danger pour la majorité dans les Hautes-Pyrénées même si la gauche avance très divisée dans ce département. Le président du conseil général Michel Pelieu est réélu dès le 1er tour. Le FN confirme son implantation alors que la droite est en tête dans deux cantons Tarbais.

Par Véronique Haudebourg

Michel Pelieu est satisfait de son premier tour. Le président du conseil général PRG et sa binôme Maryse Beyrié, elle aussi conseillère générale sortante (PS) sont les seuls élus départementaux au premier tour de ce scrutin. 75 % dans le canton Neste-Aure-Louron, un véritable plébiscite.

Une gauche dominante mais divisée

Autre satisfaction de la gauche, c'est qu'elle ne se sort pas trop mal de ce premier tour, les élus sortants qui se représentaient ont de bons résultats, même pour les nouveaux venus, près de la moitié des candidats. Certes l'ensemble des forces de gauche totalise 61,34% des voix mais aucun ne dépasse les 16,06 % du parti socialiste. Le PRG atteint 14,15 % et est devancé par le Front de gauche et ses 14,67%.

Le second tour va tout de même donner lieu à de croustillants duels entre socialistes et PRG. On peut citer la Haute-Bigorre, les coteaux et la vallée de la Barousse où Alain Piaser à la tête de la fédération socialiste des Hautes-Pyrénées et Josette Durieu, ancienne présidente du département et sénatrice. sont en ballotage favorable (36,3%) contre les radicaux Laurent Lages et Pascale Peraldi.

Autre second tour intéressant à gauche, avec les PCF et FDG Jean Buron et Andrée Souquet qui s'opposent aux divers gauche Christian Paul et Gisèle Verdet. 222 voix séparent les deux binômes, ils pourrait y avoir du sport pour le second tour à Bordères-sur-l'Echez.
Hautes-Pyrénées deuxième tour départementales


Retrouvez tous les résultats des élections départementales en Midi-Pyrénées


Le front national confirme son implantation dans les Hautes-Pyrénées

Le FN présentait des binômes dans tous les cantons. Seuls deux seront présents au second tour, le premier dans le Val d'Adour-Rustan-Madiranais où le FN représenté par Brigitte Buisan et Paul Loncan se maintient avec 24,05% des voix derrière les DVG Christiane Autigeon et le socialiste Jean Guilhas ( 44,37% des voix) . 1020 voix séparent les prétendants.
Autre présence du FN, dans le canton d'Aureilhan où le député socialiste Jean Glavany et sa binôme Geneviève Isson s'attendaient à une triangulaire avec le Front de gauche (Erick Barrouquère-Theil et Simone Gasquet) et les frontistes Gilles Delasalle et Reine Padioleau qui finissent à la plus stricte égalité avec 1248 voix soit 21,27% des suffrages. Une triangulaire qui n'aura finalement pas lieu, le FDG se désistant pour faire barrage aux frontistes.

La droite classique domine à Tarbes

Confirmant les excellents résultats de Gérard Trémège aux municipales où il avait été élu dès le premier tour, les candidats de l'Union départementale arrivent en tête de deux des trois cantons tarbais. Il domine même nettement sur Tarbes 2 avec deux poids lourds de l'équipe Trémège, Andrée Doubrère et Gilles Craspay, tous deux adjoints à la municipalité.

Hors Tarbes, le seul canton où la droite finit en tête de ce premier tour est celui de Lourdes 1 avec José Marthe et Adeline Ayela qui recueillent 42,86% des voix.

Enfin, on peut signaler que la PRG Josette Bourdeu qui avait créé la surprise en gagnant la mairie de Lourdes lors des dernières municipales est en tête sur Lourdes 2 avec 41,79% des voix avec son binôme Bruno Vinuales.

Retrouvez notre dossier complet sur les élections départementales en Midi-Pyrénées


A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus