Dans les villages des Hautes-Pyrénées, la neige se fait rare et les vacanciers ne sont pas au rendez-vous

Ce jeudi 15 février, le thermomètre affichait 20° dans la commune d’Argelès-Gazost, des températures printanières pour la saison. Un redoux qui fait fondre la neige sur les sommets comme sur le piémont avec pour conséquence une baisse de fréquentation touristique. L'économie tourne au ralenti mais la maire reste optimiste avec l'arrivée de nouveaux vacanciers en deuxième semaine et le retour annoncé de la neige.

Sur la petite place d’Argelès-Gazost, les touristes se font rares. À la terrasse des cafés, faute de neige les skieurs prennent un bain de soleil comme ce couple de Bretons, venu spécialement dans les Pyrénées pour pratiquer la glisse.

"Nous sommes venus nous promener ici pour la neige, il n’y en a pas, alors on passe du temps en terrasse, il fait hyperchaud".

Une économie freinée

La neige fond et les skieurs ne sont pas au rendez-vous. Les commerces de la commune subissent les conséquences de cette baisse de fréquentation. Ce commerce de vente et de location d’équipements de montagne a dû s’adapter. "La location de ski c’est de temps en temps car il n’y a pas de neige. On se met en mode été, chaussures de marche, bâtons, sacs à dos", explique une gérante de magasin.

La station thermale fait aussi les frais de ces températures douces pour la saison avec une baisse de fréquentation marquée cette semaine. Habituellement à cette période de l’année, les bassins d’Argelès débordent de vacanciers :

"On est à un tiers de notre fréquentation sur ces vacances de février, alors qu’en principe le soir on a toujours les gens qui descendent du ski et qui viennent", analyse la directrice de l'établissement.

Une note d’optimisme

La maire Argelès-Gazost, Gaëlle Vallin, est plus mesurée dans son analyse. Selon elle, les touristes devraient arriver dans les prochains jours :

"S’il y a de la neige cela représente une activité plus intense mais il y a quand même un peu de monde qui vient notamment en résidence secondaire à Argelès-Gazost où il fait bon vivre".

La neige saupoudre actuellement la vallée Argelès-Gazost, de quoi redonner espoir aux commerçants et aux amoureux de la glisse.