• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hautes-Pyrénées : 10è journée consécutive d'alerte à la pollution de l'air

Le bois de chauffage en question dans la pollution de l'air dans les Hautes-Pyrénées / © Thierry Villeger/France 3 Midi-Pyrénées
Le bois de chauffage en question dans la pollution de l'air dans les Hautes-Pyrénées / © Thierry Villeger/France 3 Midi-Pyrénées

L'indice de la qualité de l'air oscille toujours du mauvais au très mauvais dans le département des Hautes-Pyrénées. La concentration très élevée des particules en suspension a contraint la préfecture à déclencher ce vendredi une 10è journée d'alerte. Notamment en cause : le bois de chauffage.

Par VA.

La procédure d'alerte à la pollution de l'air a été maintenue par la préfecture des Hautes-Pyrénées ce vendredi pour la 10è journée consécutive.

RECOMMANDATIONS SANITAIRES :

Il est donc toujours recommandé à tous de réduire les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions). Et, en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, il convient de prendre conseil auprès de son pharmacien ou de consulter son médecin.

Les populations vulnérables (femme enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologie cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) et les populations sensibles doivent en particulier éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux pérodes de pointes, et éviter les activités physiques et sportives. 

LE FEU DE CHEMINEE EN QUESTION :

La cause principale de cette pollution, explique Atmo Occitanie, est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une atmosphère très stable et d’un vent faible. Ces particules peuvent éventuellement être d'origine naturelle mais elles sont surtout émises lors de combustion. C'est pourquoi la préfecture des Hautes-Pyrénées a prolongé l'arrêté interdisant l'écobuage et l'incinération des végétaux jusqu'au 10 janvier. Mais sont également en cause les dispositifs de chauffage. Et notamment le bois de chauffage, très utilisé dans les Pyrénées, souvent dans des cheminées anciennes et énergivores.

Voir le reportage de Stéphane Compan et de Thierry Villéger :
Hautes-Pyrénées : le bois de chauffage en question
Les Hautes-Pyrénées connaissent leur 10ème jour consécutif d'alerte à la pollution. Atmo Occitanie y relève des concentrations élevées en particules fines. Notamment en cause : le bois de chauffage

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus