500 arbres victimes de la sécheresse et d'insectes tueurs doivent être abattus : des sentiers de randonnée fermés pendant les vacances

Alors que les vacances scolaires ont démarré en Occitanie, des chemins de randonnée et pistes VTT sont fermés à Lourdes. Par mesure de sécurité, plusieurs centaines d'arbres doivent être coupés. Explications.

Couper les arbres pour la sécurité des promeneurs et pratiquants de VTT en forêt. La ville de Lourdes a dû se résoudre à fermer, en cette période de vacances scolaires, plusieurs chemins et pistes de sa forêt communale, dans le secteur du Pic du Jer. Fragilisés par la sécheresse, 500 arbres ont été contaminés par des insectes qui accélèrent leur mort et augmentent le risque de chute.

Des arbres mangés de l'intérieur

"Depuis 2016, les sécheresses successives provoquent un stress hydrique important des sapins et épicéas", s'inquiétait la ville de Lourdes après un recensement réalisé par l'office national des forêts au début de l'année 2023. À l'époque, l'ONF identifie près de 500 arbres contaminés par les scolytes, un petit coléoptère.

L'insecte ravageur creuse "des galeries sous l’écorce, coupe la circulation de la sève et provoque la mort prématurée des arbres", déjà en souffrance avec le réchauffement climatique. Huit hectares de forêt ont ainsi été ravagés par l'insecte tueur d'épicéas.

Résultat : les arbres sont secs sur pied et le risque de casse, puis de chute augmente. "L’objectif est de sécuriser l’espace pour les usagers qui se promènent à proximité et de préserver les peuplements encore sains", explique la municipalité pour justifier ces travaux de sécurisation entamés ce 3 avril 2024.

"Un site extrêmement visité"

Ce coin de forêt est particulièrement apprécié des promeneurs et amateurs de descente en VTT. "C'est un site extrêmement visité, reconnaît Cécile Prevost, adjointe au maire en charge de la transition écologique. Ici, vous avez des descentes du Pic du Jer en VTT. Vous avez également le GR 78, le chemin du Piémont Pyrénéen à la croisée des chemins de Saint-Jacques. Et puis, il y a tous ceux qui montent en funiculaire au Pic du Jer et qui redescendent potentiellement par là."

La vulnérabilité de ce site par rapport à sa fréquentation a fait que la ville de Lourdes a décidé d'engager une coupe de prévention des arbres morts sur pied.

Cécile Prevost, adjointe au maire de Lourdes en charge de la transition écologique et du cadre de vie

Fermeture jusqu'à nouvel ordre

Un arrêté municipal daté du 28 mars 2023 précise les restrictions d'accès à la zone concernée par ces travaux forestiers de sécurisation. La coupe des arbres malades va se dérouler "sur la portion de la parcelle n°33 du Pic du Jer, comprise entre le col des Trois Croix, le funiculaire et le site dit de la Couradette", précise le texte.

"Les bois prélevés seront stockés chemin de la Couradette, le long de la route, côté pigeonnier". Et toujours par souci de sécurité, les piétons ne sont pas autorisés non plus dans ce secteur. Une déviation est également mise en place pour "les véhicules en provenance d'Anclades ou de Lourdes" qui doivent passer par la route de Jarret, précise la municipalité.

Certains professionnels du tourisme se sont laissés surprendre par l'entame de ces travaux. "Nos clients ont fait plus de 250 kilomètres pour venir utiliser les pistes de VTT et alors que la semaine dernière, ils avaient été assurés de pouvoir rider, ils ont appris le 3 avril dans l'après-midi qu'il n'en serait rien. Bilan retour chez eux", commente l'employé d'un hôtel sur la publication de la ville de Lourdes sur Facebook. Le chantier devrait durer environ deux semaines.