• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pour la renaissance du téléphérique de Pibeste

Le téléphérique reliait Lourdes au sommet du Pic / © France 3
Le téléphérique reliait Lourdes au sommet du Pic / © France 3

Au Pic du Pibeste, 1.439 m, le téléphérique s'est arrêté en 1969 après une trentaine d'années d'exploitation. Un projet consiste à faire revivre ce téléphérique du Pic du Pibeste.

Par Michel Pech

Des professionnels du tourisme caressent le projet de faire revivre le téléphérique du Pibeste qui reliait Lourdes au sommet du pic à 1439 m d'altitude.
Un projet évalué à 15 millions d'euros. Ces professionnels comptent sur leur atout principal : l'existence encore aujourd'hui des gares d'arrivée et de départ.

Son histoire 
Inauguré en 1936, l'année des premiers congés payés, le téléphérique accompagne le tourisme naissant et les vacanciers à la découverte des Pyrénées. Age d'or après la deuxième guerre mondiale, jusqu'à 1.000 touristes par jour en plein été grimpent dans les cabines jusqu'au sommet du Pibeste à 1.439 m d'altitude. Un grand succès jusque dans les années 60."
La fréquentation décline alors et le téléphérique ferme en 1969. La gare d'arrivée, abandonnée, est désormais ouverte aux quatre vents mais le point de vue demeure toujours aussi séduisant.
La gare de départ est, elle aussi, toujours debout, transformée en logement, et surtout idéalement placée.
Bref sur le papier, l'idée est séduisante, faire revivre un patrimoine oublié, reste un détail : trouver 15 millions d'euros pour reconstruire une nouvelle remontée... et avec la concurrence toute proche, à Lourdes, d'un funiculaire.

Vidéo : le reportage de Régis Cothias et Jean-Yves Bascands
Pour la renaissance d'un téléphérique


Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus