• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Après plusieurs attaques de l'ours Goiat, le Conseil général du Val d'Aran demande son retrait

Il s'agit de la 4ème attaque l'ours Goiat ces dernières semaines. / © Conselh Generau d'Aran
Il s'agit de la 4ème attaque l'ours Goiat ces dernières semaines. / © Conselh Generau d'Aran

Une nouvelle attaque mortelle de l'ours Goiat vient d'être confirmée par les agents de l'environnement du Conseil Général d'Aran en Espagne. Il s'agit de la 4ème attaque en quelques semaines. Les élus aranais ont demandé à l'unanimité le retrait de l'animal jugé trop agressif envers le bétail.

Par Emmanuelle Gayet

L'ours Goiat a à nouveau attaqué mortellement un équidé. Cela s'est produit dans le Val d'Aran espagnol dans la zone de Rius. Les techniciens et agents de l'environnement ont confirmé que l'auteur était bien Goiat, un ours mâle slovène, relâché dans le Parc d'Alt Piréneu en 2016.

Ces dernières semaines 4 attaques de l'animal ont été comptabilisées. La première au Pla de Beret avec une brebis morte, la deuxième en Pallars et les 2 dernières, l'une sur une ruche d'abeilles à Garos et cette dernière à Rius.
 

Les élus de Conseil général d'Aran demandent son retrait à l'unanimité

Le 15 juin dernier, les élus ont demandé à la direction des politiques environnement et milieu naturel de la Généralitat de Catalogne, le retrait de l'ours Goiat libéré en Palhars en mars 2016 avec le programme Piroslife. La demande lors de la plénière du Conseil a été motivée par des attaques réitérées et le comportement de l'ours jugé anormalement agressif notamment à l'encontre des équidés.
 

Durant ces 2 dernières années, les attaques ont triplé en Val d'Aran et coïncident avec l'arrivée de Goiat

Selon les élus, le comportement agressif et extrêmement actif de l'animal sur les zones de pâturages de haute montagne durant les mois de printemps, été et automne, ne permettent plus l'application des mesures de protection telles que le regroupement des troupeaux ou la délimitation des périmètres.
Aussi, le Conseil General  d'Aran réaffirme la nécessité d'accélérer les démarches en vue du retrait de l'ours Goiat tout en continuant d'appliquer les mesures
de protections et de surveillance du bétail.

 

43 ours ont été recensés dans les Pyrénées

Au moins 43 ours ont été recensés dans les Pyrénées en 2017 selon le rapport de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS). Ils sont 4 de plus qu'en 2016. Et pourraient dépasser les 50 en 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus