Conférences des évêques de France à Lourdes. "L'Église ne se regarde pas le nombril."

Deux fois par an, la conférence des évêques de France se réunit à Lourdes (Hautes-Pyrénées). La dernière a lieu du 3 au 8 novembre 2023. Un événement à huis clos où les ecclésiastiques débattent des sujets d'actualités du moment.

"Il y a quelque chose de la nature de l'église qui est pour les autres. L’église ne se regarde pas le nombril", assure Alexandre Joly, évêque de Troyes et porte-parole de la conférence des évêques de France. Une conférence qui a lieu deux fois par an à Lourdes (Hautes-Pyrénées), et qui se déroule cet automne du 3 au 8 novembre 2023.

Venus de Guadeloupe, de Corse ou encore du Pas de Calais, une centaine d’ecclésiastiques de haut rang se réunit pendant 6 jours.

Au menu des échanges : la mission d’évangélisation de l’église, le dialogue avec les musulmans ou encore le débriefing de la visite du Pape à Marseille. Mais pas seulement, les abus sexuels également "et notamment les abus sur les majeurs, qu'on évoque moins mais qui existent." Alexandre Joly insiste sur la volonté de mettre "tous les moyens pour que l'église soit un lieu sûr."

Des questions politiques 

Ces débats enflammés sont tenus à huis clos, seules les messes sont publiques. "Tous les évêques discutent de divers thèmes, raconte Hlib Lonchyn, administrateur apostolique des Ukrainiens de France. Moi j'ai évoqué la question de la guerre en Ukraine." Une messe pour la communauté ukrainienne est prévue dans la semaine. Pour leur représentant, "les diocèses ont été très accueillants avec les Ukrainiens, en leur donnant accès à leurs églises et en les soutenant dans leurs prières".

L’Église de France s’inquiète en revanche de l’inscription du droit à l’avortement dans la constitution ou encore du débat sur l’euthanasie. Pour Sœur Marie-Christine, représentante du service des Moniales, dans ces temps troublés, la conférence des évêques de France "a son mot à dire sur les grands sujets de société, qui touchent la vie et la mort".