De nouvelles naissances au Parc national des Pyrénées

Publié le

Depuis la première, le 26 avril dernier, les naissances de cabris se multiplient dans les Pyrénées. D'autres nouveaux-nés sont encore attendus.

Le Parc national des Pyrénées a de nouveaux habitants. Depuis plusieurs semaines, les naissances de cabris se multiplient dans les différentes vallées, de la Vallée de Luz-Gavarnie à celle de Cauterets en passant par le Val d’Azun ou la vallée d’Aspe. Dans la seule vallée d'Aspe, douze cabris ont déjà vu le jour.

Une première naissance en avril

Selon le Parc, la première naissance a été réalisée par un garde-moniteur du Parc national des Pyrénées dès le 26 avril sur les hauteurs de Gèdre.

En plus, et toujours selon le Parc, les ventres arrondis de nombreuses femelles laissent penser que la saison des naissances ne fait que commencer. 

Afin de mettre bas, sereinement, à l’abri des prédateurs, chacune met à distance ses petits des années précédentes et s’isole plus haut en altitude. Puis elles se regrouperont à nouveau, avec leurs petits, afin de les élever en bénéficiant de la protection du groupe et de la quiétude des hauteurs.

Parc national des Pyrénées

site internet