Face au changement climatique, les stations de ski N'Py misent sur un développement 4 saisons

Domaine skiable de Cauterets / © Cauterets archives
Domaine skiable de Cauterets / © Cauterets archives

Le mot d'ordre du groupe N'Py pour la saison de ski est plus que jamais "développement par la diversification". L'entrée de la région Occitanie dans le capital de la société en est le premier pas. Ce nouveau dispositif aura pour vocation de s'appliquer à l'ensemble de la chaîne des Pyrénées. 

Par Emmanuelle Gayet

Il neige beaucoup sur les Pyrénées. Et cela arrive à point pour le lancement de la saison de ski 2019-2020. Ce mardi 12 novembre, le groupe N'Py (gestionnaires de 8 domaines skiables) donnaient sa conférence de presse annuelle dans un contexte économique difficile. Une ambiance partagée entre inquiétudes liées au climat et confiance avec l'entrée de la région Occitanie dans le capital de la SEM Nouvelles Pyrénées.

Inquiétude face aux aléas climatiques

Après une saison 2018-2019 difficile en raison des conditions d'enneigement et les incertitudes liées aux effets du réchauffement climatique, les stations de ski des Pyrénées sont face à un énorme défi. Évoluer devient une nécessité. La dernière mauvaise saison a tiré la sonnette d'alarme. Les incertitudes liées aux changements climatiques et à leurs conséquences sur l'enneigement sont une autre raison plus ou moins éloignées de devoir envisager l'avenir des stations autrement. C'était l'entrée en matière de la conférence de presse d'ouverture de saison du réseau N'Py.

Confiance en l'avenir grâce à des investissements sur les infrastructures

Une des pistes pour pallier les aléas climatiques consiste à développer des activités 4 saisons. Ne plus miser que sur le seul hiver permettrait de garantir une activité économique plus perene. 

Actuellement, le ski n'est plus suffisant pour dynamiser les territoires de montagne, dont l'économie repose en grande partie sur le ski

indique Michel Boussaton, conseiller régional, dans une vidéo enregistrée.

Le message est clair. Et l'avenir passe par la restructuration et la diversification des activités. Et donc par des investissements. L'entrée de la région dans le capital de la SEM N'Py a pour objectif de débloquer des budgets. Des budgets alloués en fonction de projets.
Ce dispositf ne s'arrêtera pas aux seules stations du groupe N'Py. Il concernera toute la chaine des Pyrénées, dépassant le territoire de l'Occitanie.

L'hébergement au coeur de l'effort des investissements

Le skylodge de Piau Engaly (première auberge de jeunesse du massif) a déjà enregistré 20 000 nuités depuis son ouverture en novembre 2018. Il est resté ouvert tout l'été, accueillant des équipes de rugby ou des pratiquants de yoga en stage d'entraînement. Plusieurs projets d'hébergement au pied des pistes sont en route. Dont un misant sur la qualité et le confort sur la base d'une trentaine d'appartements.
L'hébergement passe aussi par un grand plan de rénovation. Le Grand Tourmalet et Cauterets mettent en place un dispositif d'accompagnement des propriétaires sous le nom d'un nouveau label Qualité confort.

Skyvall et nouvelles formules de forfaits

Inauguré avant l'été, le nouveau téléphérique reliant la vallée du Louron à la station de Peyragudes est un des derniers leviers pour développer la station. En 9 minutes les skieurs arrivent en pied de piste sans avoir à tenir compte de l'état de la route. Un atout également pour promouvoir l'activité VTT en été.
L'effort porte aussi sur l'offre forfait, via la carte N'Py notamment qui lance la saison avec 30% de remise sur l'achat de forfaits pour les premières neiges. Le forfait pyr 2 vallées est étendu à 6 jours et concerne désormais Piau Engaly, Peyragudes, Val Louron et Saint-Lary.

Le ski de rando à l'honneur dans plusieurs stations

L'activité est en plein essor. Piau Engaly, Cauterets, Luz Ardiden, le Grand Tourmalet proposent désormais plusieurs circuits balisés et sécurisés accéssibles aux skieurs de randonnée ou aux promeneurs en raquettes.

Pour Blandine Verdanet qui va prendre la direction du Grand Tourmalet à compter du 1er janvier, la pratique du ski de randonnée répond à une véritable attente des familles.

L'heure est à l'écoute des amateurs de glisse. Et la recherche d'un équilibre pour favoriser la dynamique de l'économie du ski indispensable aux territoires de montagne et à la demande des usagers de plus en plus attentifs au confort et soucieux de la préservation de la nature.
Une équation compliquée ... et un enjeu de taille qui va bien au-delà de la saison de ski qui débute.



 

N'Py est la marque de la société d'économie mixte Nouvelles Pyrénées

Gestionnaire de 8 domaines skiables  : Peyragudes, Piau Engaly, Grand Tourmalet, Luz Ariden, Cauterets, Gourette, La Pierre Saint martin et le Pic du Midi.
Créée en 2004, la société représente aujourd'hui 55% du chiffre d'affaires des stations des Pyrénées/
En 2018-2019 N'Py a vendu 1,8 million de journée ski pour un CA d'environ 50 millions d'euros.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus