• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hautes-Pyrénées : ils s'opposent au parking payant à la montagne

Les manifestants se sont retrouvés devant la mairie d'Aragnouet. / © R.Cothias/France Télévisions
Les manifestants se sont retrouvés devant la mairie d'Aragnouet. / © R.Cothias/France Télévisions

Une centaine de personnes a manifesté sa colère ce samedi matin à Aragnouet dans les Hautes-Pyrénées. Elles s'opposent à l'installation d'horodateurs sur les parkings qui mènent aux sentiers de randonnées.

Par J.V

Ils ne veulent pas que la montagne devienne payante. Ce samedi matin, une centaine de personnes s'est rassemblée devant la mairie d'Aragnouet dans les Hautes-Pyrénées pour s'opposer à l'installation de plusieurs horodateurs sur les parkings qui mènent à la route des lacs dans le massif du Néouvielle.


13 euros pour deux jours


Le lieu est très touristique et voit défiler, chaque jour à la belle saison, plusieurs milliers de randonneurs. Depuis ce samedi, le stationnement est donc devenu payant. Pour l'instant, le ''prix d'appel'' pour ce premier week-end est de 5 euros pour deux jours.

Mais dès lundi prochain, il faudra débourser 9 euros 45 pour garer sa voiture pendant 10 heures et jusqu'à 16 euros pour 72 heures (pour ceux qui veulent bivouaquer... et ils sont nombreux !)
 

''C'est le dernier lieu de liberté gratuite qui nous reste !'' ''Ca va devenir un vrai budget". Les opposants refusent de payer pour aller se promener en montagne. 
De son côté, le maire d'Aragnouet refuse d'alimenter la polémique.
 

Une tendance qui s'étend


Ce n'est pas la première fois que des parkings deviennent payants dans les Pyrénées. Le stationnement au pont d'Espagne à Cauteret n'est plus gratuit depuis 1995 et le parking de la Gourgue d'Asque dans les Baronnies est devenu payant en 2018.

La tendance de la montagne payante est donc en train de s'étendre au grand dam des randonneurs. Alors, la prochaine fois que vous allez vous balader en montagne, n'oubliez pas votre porte monnaie et votre carte bancaire ! 
 
Hautes-Pyrénées : ils s'opposent au parking payant à la montagne




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : des images inédites de l'après libération, c'était il y a 75 ans, le 20 août 1944

Les + Lus