Inondations et coulées de boue : état de catastrophe naturelle reconnu pour 28 communes des Hautes-Pyrénées

Publié le
Écrit par Marie Martin
L'Adour qui déborde à Tarbes. Le département des Hautes-Pyrénées reste en vigilance orange crues.
L'Adour qui déborde à Tarbes. Le département des Hautes-Pyrénées reste en vigilance orange crues. © Régis Cothias / FTV

Le gouvernement vient de reconnaître l'état de catastrophe naturelle dû aux inondations et coulées de boue intervenues la semaine dernière dans le Sud-Ouest. 28 communes des Hautes-Pyrénées sont concernées.

C'est assez rare que les choses aillent aussi vite. Une semaine après les intempéries qui ont provoqué inondations et coulées de boue dans le Sud-Ouest (les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées précisément), l'Etat vient de reconnaître l'état de catastrophe naturelle à cet événement. Et ce, lors de la réunion d'une commission interministérielle exceptionnelle, qui s'est tenue jeudi 16 décembre.

152 communes sont concernées dont 28 dans le département des Hautes-Pyrénées. En voici la liste : 

  • Adast
  • Agos-Vidalos
  • Arbéost
  • Argelès-Gazost
  • Arras-en-Lavedan
  • Arrens-
  • Marsous
  • Aspin-Aure
  • Asté
  • Ayzac-Ost
  • Barthe-de-Neste
  • Beyrède-Jumet-Camous
  • Ferrières
  • Gez
  • Izaourt
  • Labassère
  • Lamarque-Pontacq
  • Lourdes
  • Omex
  • Ourde
  • Pouzac,
  • Saint-Créac
  • Saint-Pastous
  • Saligos
  • Salles
  • Sazos
  • Sost
  • Tarbes

Concrètement, ce régime des catastrophes naturelles, propre à la France, permet une large couverture de ces risques. Il faut bien sûr être assuré et prendre attache avec son assureur dans un délai de dix jours suivant la publication de l'arrêté au Journal Officiel. 

Le sinistre doit être soigneusement décrit, si possible avec photos et vidéos à l'appui. Attention toutefois, le régime des catastrophes naturelles ne prend en charge que les dommages aux biens, et ne couvre pas les préjudices corporels. Sont également exclus les dommages aux clôtures, aux jardins et au terrain.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.