MÉTÉO. Inondations, routes coupées, coupures d'électricité : le point sur les intempéries en Occitanie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Henry

Inondations, avalanches... Ce 10 décembre, Météo France a placé les Hautes-Pyrénées, le Gers, la Haute-Garonne, l'Ariège, les Pyrénées-Orientales et l'Andorre en vigilance orange pour plusieurs risques d'intempéries.

Les intempéries frappent le sud-ouest de la France ce vendredi 10 décembre 2021. Inondations, coulées de boue entraînant des interruptions sur les axes routiers, coupures d'électricité affectent plusieurs départements d'Occitanie. Les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, le Gers, l'Ariège, les Pyrénées-Orientales et l'Andorre sont en alerte orange pour des risques d'inondations, de crues, d'avalanches, ou encore de vents violents.

Deux départements, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, sont passés au rouge en début d'après-midi pour risque de crues. La carte de vigilance de Météo France est valide jusqu'à samedi matin, 6h.

Enorme éboulement sur la route de Cauterets

Impossible de dire à quel moment précis de la journée ce sont produites les coulées, mais après un survol par hélicoptère, les gendarmes ont pu identifier trois coulées sur la route d'accès à Cauterets. "Il y a eu deux petits éboulements, et un troisième très important avec de la boue, de la roche et de la végétation qui s'étalent sur 200 à 300 mètres", nous a précisé un officier de communication.

Il y a beaucoup de boulot, pour tout déblayer sur 2 à 300 mètres de long, et sur 7m de haut. Ce n'est qu'une supposition, mais il se pourrait qu'une portion de la route ait été emportée.

Gendarmerie des Hautes-Pyrénées

Jointe à 17h, la gendarmerie indiquait que les pelleteuses étaient à l'oeuvre, mais qu'il faudra un peu de temps pour pouvoir vérifier l'étendue des dégâts sur cette route qui mène à Cauterets. La commune est désormais totalement isolée.

Prudence en montagne

Midi, ce vendredi 10 décembre, et la gendarmerie des Hautes-Pyrénées en appelle encore et toujours à la plus grande prudence. "Fortes précipitations en cours avec risques naturels importants, inondations et chutes de neige en montagne", prévient-elle sur sa page Facebook.

Routes inondées, coulées de boue, lignes moyenne tension signalées au sol, et cours d'eau qui débordent... Sur la carte tenue à jour par les gendarmes, les points noirs sont nombreux.

A 10h, 1500 foyers privés d'électricité dans le Gers et la Haute-Garonne

Selon Enedis, dans la nuit de jeudi à ce vendredi 10 décembre, jusqu'à 4.000 foyers ont été privés d'électricité dans les départements de Haute-Garonne, de l'Ariège et du Gers.

A 10 heures vendredi matin, 1500 foyers étaient toujours sans courant. Les habitants de Saint-Blancard dans le Gers sont notamment concernés. Dans le département de la Haute-Garonne, Enedis indique que les équipes sont déjà mobilisés afin de rétablir au plus vite le courant.

Dans les Hautes-Pyrénées, un millier de personnes étaient toujours privées d'électricité dans cet autre département touché par les intempéries. Secteurs concernés : Bordères-sur-l'Echez, Poueyferré, Barbazan-Debat, Uz, Saléchan, Tarbes et le secteur de Saint-Laurent-de-Neste.

Inondations en plaine dans les Hautes-Pyrénées

"Les débits ont plus que doublé hier soir entre 21h00 et minuit. L’événement devrait rester légèrement inférieur à celui de décembre 2019", indique la ville de Tarbes dans un communiqué ce vendredi matin.

L'Adour, le Gave et l'Echez sont en crue. Et certains axes routiers sont impactés. "Les parkings aux abords du Palais des Sports sont sous l'eau. La chaussée sous le pont de la Marne s'inonde peu à peu et nécessite une déviation".

La zone Bastillac se remplit également avec un centre de tri postal et la crèche devenus inaccessibles. Des dégâts potentiels sont possibles dans les structures.

Ville de Tarbes

A 10h15 ce 10 décembre, la ville de Lourdes indiquait également que  l'épisode de fortes précipitations se poursuivait sur son territoire. "Certains axes routiers sont partiellement immergés" :

  • la RN 21 est fermée (au niveau de Gamm Vert)
  • la route de Bagnères est inondée par endroits : Anclades, embranchement route de Jarret, Loucrup, Escoubès...
  • le Jardin de l'You est fermé
  • les parkings de l'avenue Peyramale, de l'avenue du Paradis et du Quai Boissarie sont fermés
  • le Pont Peyramale est fermé par mesure de sécurité

La municipalité lance un appel à la prudence : tenez-vous "éloignés des cours d'eau et des abords du Gave", et limitez tous les déplacements non essentiels. 

Encore de la neige, et beaucoup de pluie

Ce vendredi 10 décembre 2021, Météo France évoque un "épisode de fortes précipitations, remarquable par sa durée et les quantités attendues". L'épisode neigeux, quant à lui, est suffisamment notable "pour engendrer des difficultés de circulation". Au-dessus de 2.000m, il a été relevé deux mètres de neige au total. Dans les Pyrénées, le risque d'avalanches est toujours là, et la vigilance météo maintenue jusqu'en fin de matinée.

Parmi les conséquences directes de ces chutes de neige, les accès routiers vers l'Andorre ont été fermés ce matin. Cependant, le col du Puymorens reste fermé à tous les véhicules. Et des restrictions de circulation concernent toujours les camion.

Pendant la durée de l'interdiction, les poids lourds de transport de marchandises de plus de 19 tonnes, circulant dans le sens Toulouse vers l'Espagne, sont invités à faire demi-tour à l'échangeur n°11 de Foix sud, ou au niveau des sections dégagées.

Préfets de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales

Côté Hautes-Pyrénées, le tunnel de Bielsa est également fermé en raison du risque d'avalanche. Son ouverture est envisagée si les conditions s'améliorent le samedi 11 à partir de 15h00.

Au cours des 12 dernières heures, Météo France a relevé :

- 40 à 70 mm localement plus en Haute-Bigorre, mais déjà en 24 heures 106 mm à Arbeost, 102 mm à Argelès-Gazost, 107 mm à Barèges et 112 mm à Bagnères de Bigorre.

- 30 à 50 mm en Haute-Garonne et sur l'ouest de l'Ariège entre le Piémont et le relief.

En montagne, les cumuls s'ajoutent à ceux déjà importants tombés depuis le début de ce mois de décembre. On a ainsi relevé 136 mm à Laruns-Artouste (normale du mois de 176 mm) et 106 mm à Cauterets ( normale de 140 mm).

La route d'accès au village de Cauterets a été fermée depuis la veille au soir, à titre préventif. Les chutes de neige doivent se poursuivre jusqu'à samedi.
Les stations de ski dans les Hautes-Pyrénées on décidé de fermer leur domaine au public ce vendredi pour la journée. C'est également le cas de la plupart des domaines nordiques dont celui du plateau de Beille en Ariège.

Les Crues

"Les précipitations se poursuivent durablement sur le pourtour pyrénéen avec un épisode se prolongeant jusqu'à samedi matin où il commencera à s'atténuer", indique Météo France dans son bulletin matinal. Les intensités sont variables, de faibles à modérées, "voire assez fortes au cours de l'après-midi et en soirée (cumuls horaires dépassant 10 mm)."

En 24 heures, sur la journée de vendredi, les prévisions tablent sur 30 à 60 mm en plaine, 70 à 100 mm sur le Piémont et en montagne, avec des maxima de 130 à 150 mm.

Les crues sont particulièrement surveillées en ce début de journée de vendredi. Exemple du côté de Tarbes, avec l'Adour dont la côte est supérieure au niveau de crue de février 2018.

Les automobilistes doivent rester prudents en respectant certaines règles, comme indiquées ci-dessous.

En Haute-Garonne comme dans les Hautes-Pyrénées, les services de secours n'indiquaient pas de grosses interventions dans la nuit. "Quelques mises en sécurité, des câbles tombés sur la route ou des menaces de chute d'arbres".

Selon le point de 12h de la préfecture des Hautes-Pyrénées, le SDIS 65 a réalisé 55 interventions "directement liées aux phénomènes météo, dont 40 sont actuellement en cours".