Législatives 2017 : zoom sur la 1ère circonscription des Hautes-Pyrénées

14 candidats se présentent dans la 1ère circonscription des Hautes-Pyrénées, pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains. Le député PS sortant, Jean Glavany, s'y représente mais les choses seront sans doute moins aisées qu'en 2012.

Par Marie Martin

Ce sera une circonscription à surveiller de près au soir du premier tour de ces élections législatives 2017 car il pourrait bien y avoir quelques surprises...

Dans la 1ère circonscription des Haute-Pyrénées, le député sortant, le socialiste Jean Glavany, se représente. Confortablement élu en 2012, il va devoir faire face aux difficultés cette fois car le candidat socialiste Benoît Hamon n'y a recueilli qu'à peine 7% des voix au 1er tour de la présidentielle.

Plus de vingt ans passés à l'Assemblée Nationale pourraient être un atout. Mais aujourd'hui, ça peut surtout constituer un handicap.
Rien qui ne fasse peur à l'ancien conseiller de François Mitterrand, aujourd'hui âgé de 68 ans. "L'homme à abattre, l'outsider ça me va très bien. J'aime me battre, j'aime convaincre, aller partout. Les campagnes électorales, j'adore ça. En même temps, je comprends l'idée qu'il faut penser à la suite. Je le dis c'est mon dernier mandat. J'ai choisi une suppléante très bien implantée mais plus jeune, pour préparer la suite. C'est aussi ma façon de répondre à ce besoin de renouvellement". 

Face à lui, l'ancien ministre de Lionel Jospin aura notamment Jean-Bernard Sempastous, le maire de Bagnères-de-Bigorre où le président Macron a des attaches familiales. Agé de 53 ans, Jean-Bernard Sempastous se présente sans surprise sous l'étiquette République en marche ! Et se dit proche du nouveau locataire de l'Elysée. "Régulièrement, on s'envoie quelques SMS qui nous permettent de garder le lien et surtout d'avoir des liens par rapport à ce qui se passe sur le terrain. Je vais lui remonter quelques infos, c'est un peu mon rôle d'élu et de candidat de faire remonter au président quelques infos". 

Autre atout de Jean-Bernard Sempastous, il n'y a aucun candidat aux couleurs des Républicains et de l'UDI. "Nos candidatures auraient fait doublon", a indiqué Gilles Craspay, le secrétaire de U.D.I 65.

Enfin, Geneviève Comont représentera le Front National à ces élections législatives, dans la 1ère circonscription des Hautes-Pyrénées où le parti d'extrême-droite progresse d'élection en élection. 

Voici la liste complète des 14 candidats dans 1ère circonscription des Hautes-Pyrénées : 


Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon, de France 3 Occitanie : 

Législatives 2017 : zoom sur la 1ère circonscription des Hautes-Pyrénées

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus