Quelques flocons de neige s'invitent sur les plus hauts sommets des Pyrénées, rien d'anormal, mais presque "incongru"

Publié le

Non, non, vous ne rêvez pas ! La neige est bien tombée sur les sommets de la chaîne des Pyrénées, le 16 août 2022. Quelques flocons auxquels on ne s'attendait pas après ces dernières semaines caniculaires. Pourtant, cela n'a rien d'anormal. Chaque été, la neige fait son retour en altitude au mois d'août.

Quelques flocons épars sont tombés sur le Pic du Midi cette nuit du 16 août 2022. Il n'en reste pas une seule trace au sol ce matin. Mais après 3 phases de canicule dans le courant de l'été, c'est le signe manifeste d'une accalmie côté températures. 

Chaque année, les sommets des Pyrénées retrouvent la neige dans le courant du mois d'août. Il s'agit la plupart du temps de saupoudrages qui ne restent que quelques heures. La brûlure du soleil n'étant jamais très loin en été.

La goutte froide du moment

Cette première chute est plus clairsemée que celles des précédentes années, et dans la même tendance que la météo de l'été, très sèche et caniculaire. Les faibles chutes n'arrêteront pas la fonte inexorable des glaciers des Pyrénées qui souffrent beaucoup.

"Un petit miracle au milieu d'un été très chaud dit la chaîne météo grâce à la goutte froide sur la France, avec le retour de quelques flocons au pic du Midi ! Ils étaient portés disparus depuis fin mai, même en haute altitude, en raison de la masse d'air tropicale qui règne au-dessus de nos régions."

Le glacier des Gourgs Blancs dans le Luchonnais a définitivement fondu. Subissant année après année, des chutes de neige hivernale moindre et des températures élevées qui gagnent la haute altitude en montagne.

Une 4e période de fortes chaleurs arrive

La neige qui s'est invitée de façon fugace sur les sommets vers 2800 m d'altitude ne devrait pas retomber dans les prochains jours. Une nouvelle période de fortes chaleurs est prévue pour le milieu de la semaine prochaine. 

Dans les Alpes, la neige est aussi arrivée sur les sommets vers 3000 m avec un cumul de 20 à 30cm selon les zones.

C'est  le signe que l'automne est bien en route. Reste à savoir si le réchauffement climatique nous apportera un temps de "saison".