Tarbes : Jean Castex et Olivier Véran en visite dans un centre de vaccination

En déplacement dans le département des Hautes-Pyrénées, la délégation ministérielle poursuit sa vistite dans un centre de vaccination mis en place par le Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes (65).

Après la signature ce samedi matin d'un plan de relance économique entre l'État et la Région Occitanie, le premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se sont rendus au centre de vaccination contre la Covid-19 de l'hôpital de Tarbes.

 

Le programme ministériel de la 2ème partie de matinée était consacré à la rencontre des professionnels de santé du centre de vaccination, du directeur de l'ARS (agence régionale de santé) et des élus. L'occasion d'échanger sur le déploiement de la stratégie vaccinale dans les Hautes-Pyrénées. 

 

Le processus de montée en charge de la vaccination se fait normalement, de façon sérieuse et dans la sécurité. Nous voulons aller vite mais dans le sérieux pour être collectivement crédibles.

Jean Castex - Premier ministre

Mis en place par le Centre Hospitalier Bigorre, ce site de vaccination pourrait être complété "par des équipes mobiles de vaccination pour aller vers les personnes le jour où les plus de 75 ans, qui ne sont pas en Ehpad, pourront se faire vacciner." a précisé le Premier ministre lors de la conférence de presse. "Compte tenu des spécificités de conservation à basse température du vaccin, il est impossible de multiplier les centres de vaccination" a rappelé Jean Castex.

 

 

Les Hautes-Pyrénées est actuellement l'un des départements d'Occitanie les plus impactés par la Covid-19.

Selon le dernier bulletin de l'ARS Occitanie (Agence Régionale de Santé) du 8 janvier, 73 personnes, sont actuellement hosptitalisées sur ce département, dont 8 en réanimation. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité